#Inra2025 #3Perf : des agricultures diverses et multi-performantes

Des agricultures diverses et multi-performantes

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #3Perf : des agricultures diverses et multi-performantes

Les systèmes alimentaires sont aujourd’hui questionnés non seulement sur leur capacité à nourrir des populations de plus en plus urbaines et à contribuer à l’effort commercial de la France à l’export, mais aussi sur leurs performances environnementales, sociales et sanitaires. Les approches de l’agroécologie, résolument combinées à des innovations à la fois technologiques et organisationnelles, peuvent apporter des éléments de réponse à cette équation.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

4 Objectifs


> #3Perf-1 : L’agro-écologie mobilisée
 au service de la multiperformance des
agricultures

> #3Perf-2 : D’autres leviers biologiques
 et technologiques pour la multiperformance

  

> #3Perf-3 : L’évaluation multicritère pour objectiver les performances

> #3Perf-4 : Des transitions comprises et facilitées

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 8 : promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

Objectif ONU 10 : réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources et
adaptation au changement climatique

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire 
et défi démographique

Défi SNR : une énergie propre, sûre et efficace

Une énergie propre, 
sûre et efficace

Nombre de résultats par page

Le métaprogramme GISA contribue à l'objectif #3Perf-1

 
 
Publié le 21/11/2016

Les pratiques de l’agroécologie au cœur de la démarche de gestion intégrée de la santé.

Gestion Intégrée de la Santé des Animaux (GISA) contribue à cet objectif en promouvant une approche renouvelée de la gestion de la santé des animaux. Il ne s’agit plus seulement de lutte contre des agents pathogènes, mais d’une véritable construction, en amont, de la santé des animaux et des troupeaux, puis de leur préservation. La santé est considérée comme la résultante d’un...

Le métaprogramme MEM contribue à l'objectif #3Perf-1

 
 
Publié le 20/11/2016

Le métaprogramme Méta-omiques des Écosystèmes Microbien (MEM) pourrait être impliqué via la microbiologie des sols et des communautés microbiennes associées aux sols, plantes, animaux et bouclage des cycles géochimiques. Leur meilleure connaissance pourrait conduire à l’identification de critères/indicateurs de performance et le développement de solutions microbiennes d’amélioration des performances. Les départements mobilisés : MIA, globalement associé pour les aspects de...

Le métaprogramme SELGEN contribue à l'objectif #3Perf-1

 
 
Publié le 19/11/2016

Par la caractérisation génomique des ressources utilisées, la sélection génomique permet d’évaluer la biodiversité et de prendre ce paramètre en compte dans le processus de sélection. Par la limitation des coûts, la sélection génomique permet également d’étendre la base de sélection qui peut être criblée en amont sur marqueurs génétiques, en donnant leur chance à des candidats qui n’auraient pas été testés auparavant.
La sélection génomique est l’un des levi...

Le métaprogramme SMaCH contribue à l'objectif #3Perf-1

 
 
Publié le 18/11/2016

La conception et l'évaluation de systèmes agroécologiques intégrant les leviers de la protection des cultures (cf. #3Perf-2) est un enjeu pluridisciplinaire. Par exemple, intégrer une approche de biocontrôle dans un système de cultures demande d'associer des compétences en entomologie, en écologie, en agronomie, mais aussi en sciences sociales pour identifier et comprendre les freins et leviers en termes organisationnels, économiques, voire culturels, et évaluer les capacités d'a...

Le département MICA contribue à l'objectif #3Perf-2

 
 
Publié le 17/11/2016

Modélisation et prévention du risque épidémique, pratiques sanitaires innovantes, réduction des usages d’antibiotiques et prévention des antibiorésistances. Le département Microbiologie et Chaîne Alimentaire (MICA) est impliqué via l’étude des microorganismes (pathogènes et commensaux) associés aux animaux, portant sur l'impact de l’environnement et des pratiques d’élevage sur les microbiotes et sur la santé animale, ainsi que sur la prise en compte du microbiote dans l...