#Inra2025 #3Perf : des agricultures diverses et multi-performantes

Des agricultures diverses et multi-performantes

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #3Perf : des agricultures diverses et multi-performantes

Les systèmes alimentaires sont aujourd’hui questionnés non seulement sur leur capacité à nourrir des populations de plus en plus urbaines et à contribuer à l’effort commercial de la France à l’export, mais aussi sur leurs performances environnementales, sociales et sanitaires. Les approches de l’agroécologie, résolument combinées à des innovations à la fois technologiques et organisationnelles, peuvent apporter des éléments de réponse à cette équation.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

4 Objectifs


> #3Perf-1 : L’agro-écologie mobilisée
 au service de la multiperformance des
agricultures

> #3Perf-2 : D’autres leviers biologiques
 et technologiques pour la multiperformance

  

> #3Perf-3 : L’évaluation multicritère pour objectiver les performances

> #3Perf-4 : Des transitions comprises et facilitées

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 8 : promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

Objectif ONU 10 : réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources et
adaptation au changement climatique

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire 
et défi démographique

Défi SNR : une énergie propre, sûre et efficace

Une énergie propre, 
sûre et efficace

Nombre de résultats par page

Création du Laboratoire International Associé GIMIC (Genetic IMprovement of Indian Cattle and buffaloes)

 
 
Publié le 28/02/2019

entre l’unité GABI et une ONG indienne

Le Laboratoire International Associé GIMIC est créé en 2018 pour une durée de 5 ans. Il coordonne les activités d’une très grande ONG indienne, la BAIF, et d’un groupe de généticiens de l’INRA et d’enseignants chercheurs d’AgroParisTech, membres de l’UMR GABI. GIMIC explorera l’utilisation d’outils modernes tels que la sélection génomique pour l’amélioration génétique des croisés taurins x zébus et des buffles en milieu...

Démarrage du projet Européen H2020 SMARTER

 
 
Publié le 28/02/2019

26 partenaires pour la sélection génétique des petits ruminants

Le projet SMARTER Small RuminanTs breeding for Efficiency and Resilience, vient de démarrer pour une durée de 4 années (2018-2023), ce sont 26 partenaires académiques et non-académiques issus de 13 pays qui vont collaborer autour de la définition d’une sélection génétique des petits ruminants améliorant à la fois leur efficience et leur résilience. L’unité GenPhySE (Génétique, Physiologie et Systèmes d’él...

Contribution de l’INRA à l’annotation des génomes animaux

 
 
Publié le 28/02/2019

L'initiative internationale FAANG en pleine expansion

L’annotation génomique consiste à apporter de l’information sur la séquence génomique d’un organisme afin de mieux comprendre le lien entre génotype et phénotype. L’initiative FAANG (Functional Annotation of Animal Genomes) a été lancée formellement au début de l’année 2015 dans le but de coordonner les efforts internationaux d’annotation génomique des animaux d’élevage. Depuis, l’action s'est élargie grâce au...

Peut-on se passer du cuivre en protection des cultures biologiques ?

 
 
Publié le 27/02/2019

Une expertise scientifique collective (ESCo) pour répondre

L’utilisation du cuivre est fréquente mais controversée pour la protection des cultures biologiques, mais aussi conventionnelles, contre diverses maladies fongiques et bactériennes. Une Expertise Scientifique Collective (ESCo) a donc été commanditée par l’ITAB (Institut Technique de l’Agriculture Biologique) et l’INRA (Métaprogramme SMaCH) pour faire le point sur les techniques alternatives aux traitements cupriques. L'...

Mobiliser l’Analyse des Compromis entre Services écosystémiques pour l’Ingénierie agroécologique des systèmes agricoles et forestiers (MACSI)

 
 
Publié le 20/02/2019

Six équipes engagées dans le projet MACSI, trois études de cas

Les analyses des relations entre services écosystémiques que conduisent les six équipes engagées dans le projet MACSI alimentent une démarche de conception d’agroécosystèmes fournisseurs des services attendus par les agriculteurs et d’autres acteurs des territoires. Cette démarche repose, dans un cadre d’objectifs et de contraintes défini, sur une compréhension des processus écologiques et des pratiques agricole...