#Inra2025 #3Perf : des agricultures diverses et multi-performantes

Des agricultures diverses et multi-performantes

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #3Perf : des agricultures diverses et multi-performantes

Les systèmes alimentaires sont aujourd’hui questionnés non seulement sur leur capacité à nourrir des populations de plus en plus urbaines et à contribuer à l’effort commercial de la France à l’export, mais aussi sur leurs performances environnementales, sociales et sanitaires. Les approches de l’agroécologie, résolument combinées à des innovations à la fois technologiques et organisationnelles, peuvent apporter des éléments de réponse à cette équation.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

4 Objectifs


> #3Perf-1 : L’agro-écologie mobilisée
 au service de la multiperformance des
agricultures

> #3Perf-2 : D’autres leviers biologiques
 et technologiques pour la multiperformance

  

> #3Perf-3 : L’évaluation multicritère pour objectiver les performances

> #3Perf-4 : Des transitions comprises et facilitées

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 8 : promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

Objectif ONU 10 : réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources et
adaptation au changement climatique

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire 
et défi démographique

Défi SNR : une énergie propre, sûre et efficace

Une énergie propre, 
sûre et efficace

Nombre de résultats par page

Epigenetics for Plant Improvement: Current Knowledge and Modeling Avenues

 
 
Publié le 19/01/2018

les modifications épigénétiques : une nouvelle source pour exploiter la diversité et l'adaptation des plantes

L’amélioration des cultures et leur adaptation à l’environnement sont conditionnées par l’exploitation de la diversité phénotypique. Face à une érosion de la diversité génétique, les modifications épigénétiques - impliquées dans la plasticité phénotypique- s’avèrent être une nouvelle source à exploiter. Les travaux présentés ont visé à démontrer l’...

Mobilisation contrôlée des transposons

 
 
Publié le 19/01/2018

Un nouvel outil pour l’amélioration des plantes

 

Ce travail démontre pour la première fois que la RNA polymerase II joue un rôle central dans la défense contre l’activité des éléments transposables. Cette avancée présente un fort potentiel comme nouvel outil pour l'amélioration des plantes. En effet grâce à un traitement avec des molécules qui inhibent la méthylation de l’ADN et la RNA polymerase II, il est maintenant pour la première fois possible d’utiliser les élém...

« Not Like Dad »

 
 
Publié le 19/01/2018

découverte d’un gène majeur pour la sélection végétale

Depuis des décennies, les sélectionneurs de maïs exploitent un phénomène unique dans le monde végétal. Le pollen d’une plante dite « inductrice » déclenche, une fois déposé sur l’épi d'une autre plante le développement d’une descendance qui ne porte que les caractères de la mère. Les chercheurs de l’Inra, en collaboration avec le CNRS, l’ENS de Lyon, l’Université Claude Bernard  Lyon 1 et Limagrain, ont...

Septoriose du blé

 
 
Publié le 19/01/2018

clonage et caractérisation du premier gène de résistance à Zymoseptoria tritici

L’utilisation de variétés de blés améliorées pour leur résistance au champignon Zymoseptoria tritici responsable de la septoriose contribue largement à la lutte contre cette maladie. Pour la première fois, des chercheurs de l’Inra ont identifié et caractérisé chez blé un gène de résistance à cette maladie. Ces travaux, publiés en novembre 2017, dans la revue Nature Genetics, ouvrent de nouve...

Une méthode pour modifier de façon ciblée le matériel génétique de cellules végétales exploitant le système CRISPR-Cas9

 
 
Publié le 19/01/2018

Un dépôt de brevet aux Etats-Unis

Le phénotype associé à la délétion dans le gène dfr réalisée par CRISPR-Cas9 chez la tomate est clairement visible à l’œil et différenciable du phénotype sauvage dès les premiers stades de régénération des plantules in vitro (15 jours), et peut, de ce fait être exploité comme un « landing pad » potentiel pour l’obtention d’insertions précises à ce site.

Malgré les progrès réalisés dans le domaine du ciblage génique, notamment...