#Inra2025 #3Perf : des agricultures diverses et multi-performantes

Des agricultures diverses et multi-performantes

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #3Perf : des agricultures diverses et multi-performantes

Les systèmes alimentaires sont aujourd’hui questionnés non seulement sur leur capacité à nourrir des populations de plus en plus urbaines et à contribuer à l’effort commercial de la France à l’export, mais aussi sur leurs performances environnementales, sociales et sanitaires. Les approches de l’agroécologie, résolument combinées à des innovations à la fois technologiques et organisationnelles, peuvent apporter des éléments de réponse à cette équation.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

4 Objectifs


> #3Perf-1 : L’agro-écologie mobilisée
 au service de la multiperformance des
agricultures

> #3Perf-2 : D’autres leviers biologiques
 et technologiques pour la multiperformance

  

> #3Perf-3 : L’évaluation multicritère pour objectiver les performances

> #3Perf-4 : Des transitions comprises et facilitées

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 8 : promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

Objectif ONU 10 : réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources et
adaptation au changement climatique

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire 
et défi démographique

Défi SNR : une énergie propre, sûre et efficace

Une énergie propre, 
sûre et efficace

Nombre de résultats par page

Deux nouveaux projets européens coordonnés par un scientifique du département PHASE

 
 
Publié le 25/05/2018

Pour accroître la visibilité et le rayonnement international des recherches et des infrastructures expérimentales

Le projet européen H2020 GenTore, coordonné par N. Friggens (DR1 MoSaR) a pour objectifs d’optimiser l’efficience des bovins laitiers et allaitants et leur résilience après des perturbations telles que maladie, fourrages de moindre qualité, canicule …et de pouvoir prédire la carrière d’un animal selon le système d’élevage dans lequel il est conduit. Il réunit...

Une nouvelle édition des recommandations alimentaires pour les ruminants

 
 
Publié le 25/05/2018

Un ouvrage de référence qui résulte d'une travail collectif de cinq ans

L’ouvrage "Inra Feeding systems for ruminants" (coordination P. Nozière (UMRH), D. Sauvant (UMR MoSAR) et L. Delaby (UMR PEGASE)), publié en janvier 2018, va être suivi d'une version française. Cette nouvelle édition des recommandations alimentaires pour les ruminants (la précédente date de 10 ans) s’appuie sur les résultats issus du travail d’un collectif de chercheurs Inra et AgroParis-Tech coordonné pa...

Les premiers travaux d'évaluation de la durabilité de bioraffineries d'insectes 

 
 
Publié le 25/05/2018

Une étude de l'impact environnemental

Parmi les faits marquants scientifiques du département PHASE, cet article de Alexandre Thevenot et al. (UMR SAS) montre que l’impact environnemental de régimes pour volailles et poissons contenant des produits de vers de farine est plus important que lorsque les régimes contiennent des produits de soja (poulet) ou des farines de poisson (truite). L’incorporation de farines d’insectes dans l’alimentation des animaux ne pourra répondre aux crit...

Labellisation de l’UMT eBIS

 
 
Publié le 10/01/2018

réussir la transformation des structures d’évaluation génétique, en conformité au nouveau règlement zootechnique européen 

Cette UMT labellisée en 2017 rassemble l’INRA, IDELE (Institut de l'Elevage) et ALLICE (Union de coopératives d'Elevage) dans un projet de 5 ans pour mettre en œuvre et faire évoluer la sélection génomique dans toutes les populations bovines. Le projet intègre les nouveaux enjeux de la sélection associés aux changements globaux, aux évolutions technolo...

Effets transgénérationnels des changements de l’environnement

 
 
Publié le 10/01/2018

la démonstration chez la caille d'une transmission intergénérationnelle de marques épigénétiques

La contribution réelle de l'épigénétique à la variabilité phénotypique et la part transmissible de cette variabilité en interaction avec l'environnement restent à évaluer pour apprécier la pertinence de la prise en compte de données de nature épigénétique dans les schémas de sélection. Nous avons conduit chez la caille un programme démontrant la persistance de l'effet d'une...