• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#3Perf-1

L’agro-écologie mobilisée au service de la multi-performance des agricultures

Les trois piliers de l’agro-écologie sont la valorisation et la préservation – voire la reconquête – de la biodiversité, le bouclage des cycles biogéochimiques et l’approche systémique et au niveau des paysages. Ils se traduisent ici, pour tous les types d’agriculture, par :

  • La conception, l’expérimentation, la modélisation et l’évaluation des performances de systèmes insérés dans des filières et des territoires, et l’identification de leurs paramètres de robustesse
  • L’élaboration de références pour la diversification des productions et le couplage des productions végétales et animales
  • La description et la compréhension des services rendus par les systèmes de production, de la parcelle au paysage : production et gestion des services positifs et négatifs, analyse des compromis, etc.
  • L’examen des leviers et des freins à l’adoption des systèmes de production basés sur l’écologie, ainsi que les bonnes pratiques de diffusion de l’innovation.

L’analyse du fonctionnement des agroécosystèmes est au cœur des travaux développés. Il s’agit notamment d’évaluer et prédire les performances productives d’une large gamme d’espèces et de variétés pour répondre aux besoins de diversification et d’évaluer les services rendus par ces agroécosystèmes en clarifiant les éléments entrant dans la modulation de leur réussite (département EA , métaprogramme EcoServ ). Les processus qui sous-tendent le fonctionnement des écosystèmes, des cycles biogéochimiques jusqu’aux services de régulation biologique et aux outils de protection des cultures et de la forêt (départements EFPA , SPE , métaprogramme SMaCH ) sont aussi étudiés. L'identification des paramètres de robustesse et de résilience des systèmes d’élevage sont analysés (département PHASE , métaprogramme EcoServ ), y compris en mobilisant l’amélioration génétique des espèces pour des systèmes alternatifs (département GA ), et à la santé des animaux (métaprogramme GISA ). Un changement de paradigme profond est en cours dans les travaux sur l’amélioration des plantes (département BAP ) pour contribuer au développement d’une gamme variétale plus large pour soutenir ces nouveaux enjeux. La gestion des systèmes à différentes échelles (exploitations, filières, territoires), les formes d’adaptation des agriculteurs à l’innovation et au risque en mobilisant notamment l’analyse multicritères et une modélisation de portée prédictive (départements SAE2 , MIA ), les modalités d’accompagnement et de transition sont aussi étudiées (département SAD ). 

Mots-clés : 3PERF-1

Un dispositif expérimental inédit pour scruter les effets de la biodiversité sur le fonctionnement des écosystèmes

 
 
Publié le 20/01/2018

Depuis plus de 20 ans, 30 îles suédoises font l’objet d’une expérimentation unique au monde

Depuis plus de 20 ans, 30 îles suédoises font l’objet d’une expérimentation unique au monde. Un chercheur de l’Inra, en collaboration avec des chercheurs suédois et australiens, ont arpenté ces îles afin d’y analyser l’impact de la perte de biodiversité sur le fonctionnement des écosystèmes (après l’arrachage de différentes espèces et groupes fonctionnels de plantes). Gr...

Symbioses entre plantes, champignons et bactéries : un éclairage original sur ces alliances ancestrales

 
 
Publié le 19/01/2018

l’histoire évolutive des symbioses mycorhiziennes et fixatrices d’azote

Des chercheurs de l’Inra brossent l’histoire évolutive des symbioses mycorhiziennes et fixatrices d’azote. Leur travail de synthèse apporte un éclairage original sur les symbioses à bénéfice mutuel et sur les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans la colonisation des racines des plantes par les microorganismes. Une meilleure compréhension de ces mécanismes et de leur modulation par dif...

Plateforme CA-SYS (Co-designed Agroecological System Experiment) sur le domaine d’Epoisses

 
 
Publié le 19/01/2018

Plateforme collaborative d’expérimentation en agroécologie à différentes échelles,

La plateforme CA-SYS propose d’expérimenter à grande échelle (120ha) des systèmes agroécologiques établis sur un maillage dense d’infrastructures paysagères, et des systèmes de grande culture très économes en intrants et maximisant les processus biologiques. Ce dispositif original emboite expérimentations systèmes et analytiques, renouvelant ainsi les méthodes expérimentales (ex : sélec...

Déploiement des vignes résistantes au mildiou et à l’oïdium

 
 
Publié le 18/01/2018

les interprofessions, l’IFV, les viticulteurs et l’Inra s’engagent collectivement

L’Inra a développé plusieurs variétés de vigne résistantes au mildiou et à l’oïdium, dont les premières seront inscrites au catalogue et classées définitivement à partir de la campagne 20181. Le Conseil Interprofessionnel des AOC du Languedoc et des IGP Sud de France (CIVL) et l’Interprofession des Vins du Sud-Ouest (IVSO) ont signé à Brens le jeudi 18 mai 2017 avec l’Inra et l’IFV de...

Amélioration des légumineuses fourragères et à graines pour accroître l'autosuffisance protéique de l'UE et de la Chine

 
 
Publié le 18/01/2018

le projet H2020 EUCLEG

Le projet H2020 EUCLEG a été sélectionné pour la période 2017-2021 et recevra une dotation de 5 millions d’Euros. Coordonné par une chercheuse de l’UR P3F, à Lusignan, ce projet rassemble 26 partenaires européens (dont 10 entreprises) et 12 partenaires chinois. L'objectif stratégique d'EUCLEG est de réduire la dépendance de l'Europe et de la Chine à l'égard des importations de protéines en développant des méthodes de sélection pour les principales l...