• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#3Perf-1

L’agro-écologie mobilisée au service de la multi-performance des agricultures

Les trois piliers de l’agro-écologie sont la valorisation et la préservation – voire la reconquête – de la biodiversité, le bouclage des cycles biogéochimiques et l’approche systémique et au niveau des paysages. Ils se traduisent ici, pour tous les types d’agriculture, par :

  • La conception, l’expérimentation, la modélisation et l’évaluation des performances de systèmes insérés dans des filières et des territoires, et l’identification de leurs paramètres de robustesse
  • L’élaboration de références pour la diversification des productions et le couplage des productions végétales et animales
  • La description et la compréhension des services rendus par les systèmes de production, de la parcelle au paysage : production et gestion des services positifs et négatifs, analyse des compromis, etc.
  • L’examen des leviers et des freins à l’adoption des systèmes de production basés sur l’écologie, ainsi que les bonnes pratiques de diffusion de l’innovation.

L’analyse du fonctionnement des agroécosystèmes est au cœur des travaux développés. Il s’agit notamment d’évaluer et prédire les performances productives d’une large gamme d’espèces et de variétés pour répondre aux besoins de diversification et d’évaluer les services rendus par ces agroécosystèmes en clarifiant les éléments entrant dans la modulation de leur réussite (département EA , métaprogramme EcoServ ). Les processus qui sous-tendent le fonctionnement des écosystèmes, des cycles biogéochimiques jusqu’aux services de régulation biologique et aux outils de protection des cultures et de la forêt (départements EFPA , SPE , métaprogramme SMaCH ) sont aussi étudiés. L'identification des paramètres de robustesse et de résilience des systèmes d’élevage sont analysés (département PHASE , métaprogramme EcoServ ), y compris en mobilisant l’amélioration génétique des espèces pour des systèmes alternatifs (département GA ), et à la santé des animaux (métaprogramme GISA ). Un changement de paradigme profond est en cours dans les travaux sur l’amélioration des plantes (département BAP ) pour contribuer au développement d’une gamme variétale plus large pour soutenir ces nouveaux enjeux. La gestion des systèmes à différentes échelles (exploitations, filières, territoires), les formes d’adaptation des agriculteurs à l’innovation et au risque en mobilisant notamment l’analyse multicritères et une modélisation de portée prédictive (départements SAE2 , MIA ), les modalités d’accompagnement et de transition sont aussi étudiées (département SAD ). 

Mots-clés : 3PERF-1

S@M, l’allié numérique des horticulteurs

 
 
Publié le 08/07/2019

Développer des stratégies alternatives à l’utilisation de pesticides chimiques

S@M est un outil d’aide à la décision destiné aux professionnels de l’horticulture qui privilégient l’emploi d’agents de biocontrôle pour assurer la bonne santé des plantes. Conçu pour être à la fois robuste, fiable et simple d’utilisation, S@M se présente sous la forme d’une interface Web, utilisable sur le terrain avec une tablette ou un smartphone. Il permet à l’exploitant...

L'agriculture biologique favorise la régulation naturelle des bioagresseurs

 
 
Publié le 05/07/2019

Une méta-analyse de 162 études

L'agriculture biologique ("AB") est souvent présentée comme un modèle d'intensification écologique. Cependant, les études évaluant les performances de l'AB en terme de gestion des bioagresseurs sont peu nombreuses et ont produit des résultats contrastés. Grâce à une méta-analyse reposant sur 162 études, nous avons comparé les performances de l'AB et de l'agriculture dite 'conventionnelle' ("AC")en termes de niveaux de régulation naturelle des bioa...

Edition 2018 du Symposium International sur la Nutrition des Herbivores

 
 
Publié le 28/05/2019

Des avancées pour la mise en œuvre de systèmes d’élevage durables mobilisant les leviers de l’agro-écologie

L’UMR Herbivores (UMRH) a organisé le dixième Symposium International sur la Nutrition des Herbivores à Clermont-Ferrand du 2 au 6 septembre 2018. Près de 500 congressistes y ont participé, en provenance de 46 pays de tous les continents. Le symposium était organisé en 11 sessions thématiques, complétées par 3 workshops et 2 conférences satellites permettant d’app...

Des systèmes agricoles tropicaux agro-écologiques grâce à l’intégration entre cultures et élevage

 
 
Publié le 21/05/2019

Une forte intégration induit de meilleures performances

L’agro-écologie propose un cadre théorique pour concevoir des systèmes agricoles à la fois productifs, autosuffisants, efficients et résilients, à même de répondre aux enjeux agricoles. L’intégration agriculture-élevage répond à plusieurs principes de l’agro-écologie, comme le bouclage des cycles ou l’utilisation de la diversité pour améliorer la résilience. Les travaux de recherche ont eu pour but de caractérise...

IN SYLVA France

 
 
Publié le 17/05/2019

une nouvelle infrastructure de recherche pour la gestion durable des forêts

Face aux changements globaux et dans un contexte socio-économique où la pression exercée sur les produits à base de bois est de plus en plus forte, il est essentiel d’accompagner l’innovation sylvicole pour s’assurer que les forêts continuent de fournir l’ensemble de leurs services écosystémiques dont la production de bois. L'Infrastructure de Recherche Nationale IN-SYLVA France, portée par l’INRA en...