• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#3Perf-1

L’agro-écologie mobilisée au service de la multi-performance des agricultures

Les trois piliers de l’agro-écologie sont la valorisation et la préservation – voire la reconquête – de la biodiversité, le bouclage des cycles biogéochimiques et l’approche systémique et au niveau des paysages. Ils se traduisent ici, pour tous les types d’agriculture, par :

  • La conception, l’expérimentation, la modélisation et l’évaluation des performances de systèmes insérés dans des filières et des territoires, et l’identification de leurs paramètres de robustesse
  • L’élaboration de références pour la diversification des productions et le couplage des productions végétales et animales
  • La description et la compréhension des services rendus par les systèmes de production, de la parcelle au paysage : production et gestion des services positifs et négatifs, analyse des compromis, etc.
  • L’examen des leviers et des freins à l’adoption des systèmes de production basés sur l’écologie, ainsi que les bonnes pratiques de diffusion de l’innovation.

L’analyse du fonctionnement des agroécosystèmes est au cœur des travaux développés. Il s’agit notamment d’évaluer et prédire les performances productives d’une large gamme d’espèces et de variétés pour répondre aux besoins de diversification et d’évaluer les services rendus par ces agroécosystèmes en clarifiant les éléments entrant dans la modulation de leur réussite (département EA , métaprogramme EcoServ ). Les processus qui sous-tendent le fonctionnement des écosystèmes, des cycles biogéochimiques jusqu’aux services de régulation biologique et aux outils de protection des cultures et de la forêt (départements EFPA , SPE , métaprogramme SMaCH ) sont aussi étudiés. L'identification des paramètres de robustesse et de résilience des systèmes d’élevage sont analysés (département PHASE , métaprogramme EcoServ ), y compris en mobilisant l’amélioration génétique des espèces pour des systèmes alternatifs (département GA ), et à la santé des animaux (métaprogramme GISA ). Un changement de paradigme profond est en cours dans les travaux sur l’amélioration des plantes (département BAP ) pour contribuer au développement d’une gamme variétale plus large pour soutenir ces nouveaux enjeux. La gestion des systèmes à différentes échelles (exploitations, filières, territoires), les formes d’adaptation des agriculteurs à l’innovation et au risque en mobilisant notamment l’analyse multicritères et une modélisation de portée prédictive (départements SAE2 , MIA ), les modalités d’accompagnement et de transition sont aussi étudiées (département SAD ). 

Mots-clés : 3PERF-1

Des systèmes agricoles tropicaux agro-écologiques grâce à l’intégration entre cultures et élevage

 
 
Publié le 21/05/2019

Une forte intégration induit de meilleures performances

L’agro-écologie propose un cadre théorique pour concevoir des systèmes agricoles à la fois productifs, autosuffisants, efficients et résilients, à même de répondre aux enjeux agricoles. L’intégration agriculture-élevage répond à plusieurs principes de l’agro-écologie, comme le bouclage des cycles ou l’utilisation de la diversité pour améliorer la résilience. Les travaux de recherche ont eu pour but de caractérise...

IN SYLVA France

 
 
Publié le 17/05/2019

une nouvelle infrastructure de recherche pour la gestion durable des forêts

Face aux changements globaux et dans un contexte socio-économique où la pression exercée sur les produits à base de bois est de plus en plus forte, il est essentiel d’accompagner l’innovation sylvicole pour s’assurer que les forêts continuent de fournir l’ensemble de leurs services écosystémiques dont la production de bois. L'Infrastructure de Recherche Nationale IN-SYLVA France, portée par l’INRA en...

Mobiliser l’Analyse des Compromis entre Services écosystémiques pour l’Ingénierie agroécologique des systèmes agricoles et forestiers (MACSI)

 
 
Publié le 20/02/2019

Six équipes engagées dans le projet MACSI, trois études de cas

Les analyses des relations entre services écosystémiques que conduisent les six équipes engagées dans le projet MACSI alimentent une démarche de conception d’agroécosystèmes fournisseurs des services attendus par les agriculteurs et d’autres acteurs des territoires. Cette démarche repose, dans un cadre d’objectifs et de contraintes défini, sur une compréhension des processus écologiques et des pratiques agricole...

Une animation scientifique interdisciplinaire pour penser la notion de service écosystémique

 
 
Publié le 20/02/2019

les mardis d’EcoServ

Pour aider les scientifiques de l’Inra à s’approprier la notion de service écosystémique, à en explorer les potentialités et à formaliser des questions de recherche sur les services, la cellule du métaprogramme EcoServ a mis en place un dispositif d’animation spécifique, ouvert aux débats et aux controverses. Dix-neuf conférences filmées données par des chercheurs de l’Inra et d’autres instituts français ou étrangers ont été organisés en neuf c...

Le riz et la Camargue

 
 
Publié le 18/02/2019

Un ouvrage de synthèse de 30 ans de travaux de l’Inra

Comment assurer une riziculture durable en Camargue ? Le riz et la Camargue constituent une association aujourd’hui ancrée dans les paysages et dans le fonctionnement de l’agroécosystème. Il apparaît difficile de se passer de cette céréale adaptée à la submersion, seule capable de valoriser l’eau nécessaire au dessalement du sol, sans compromettre toute l’activité agricole de ce territoire. Et pourtant, la pérennité d...