• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#3Perf-2

D’autres leviers biologiques et technologiques pour la multi-performance

Couplés avec l’agro-écologie, différents leviers biotechniques sont à mobiliser de façon accrue :

  • Génétique : élargissement des cibles de sélection et extension aux espèces « mineures » ; combinaison des caractères sélectionnés ; couplage entre génotypage et phénotypage à haut débit en conditions réelles ; exploration des nouvelles méthodes d’amélioration et de sélection
  • Santé des cultures : modélisation pour la prévention du risque épidémique : gestion du paysage, gestion durable des résistances des plantes, biocontrôle, etc. ; systèmes innovants de détection et d’identification rapides des bioagresseurs
  • Santé et bien-être des animaux : modélisation et prévention du risque épidémique par un arsenal d’approches multi-échelles articulé avec les réglementations et des pratiques sanitaires innovantes ; réduction des usages d’antibiotiques et prévention des antibiorésistances ; références sur le bien-être animal en élevage
  • Agriculture de précision et transition numérique : interprétation, par la modélisation, des données issues des capteurs de toutes natures ; nouvelles formes d’agricultures, de procédés de transformation et connexions entre production-transformation-distribution engendrées par la généralisation du numérique et de la robotique ; conséquences sur les compétences et les métiers en agriculture conséquences sur l’organisation de la chaîne de valeur.

Les départements de génétique et de santé des animaux (départements GA , SA ) comme des végétaux (départements BAP , SPE ) sont directement mobilisés sur ces questions. L’adaptation des espèces à leur environnement et leur plus grande résistance aux bio-agresseurs, combinées à des choix de pratiques, sont des enjeux très largement partagés. La connaissance et l’édition des génomes constituent des outils indispensables afin d’élargir la variété génétique des espèces de façon appropriée (départements  GA , BAP ). Les approches translationnelles sont une voie pour décliner des connaissances aux espèces dites « mineures » souvent orphelines de recherche. Enfin, la combinaison entre fonds génétique et les mécanismes épigénétiques représente une piste d’analyse pour alimenter la sélection ou mieux anticiper leur réponse à leur environnement (départements GA , BAP , PHASE , SPE ). La caractérisation et la compréhension de la dynamique des microbiotes pour une meilleure robustesse sont en cours tant dans le domaine animal ( GA , SA , PHASE , métaprogramme MEM ) que dans le domaine du végétal (départements SPEBAP , métaprogramme  MEM ).

Dans un objectif de réduction de notre dépendance aux intrants chimiques et médicamenteux, des stratégies de biocontrôle et de stabilisation des régulations biologiques naturelles sont à l’étude, dans le département SPE  pour améliorer la protection des cultures et le département SA  pour accompagner la santé animale, ainsi que dans le cadre des métaprogrammes SMaCH  et GISA .

Mots-clés : 3PERF-2

Un porte-greffe transgénique de vigne développé pour lutter contre le virus du court-noué ne présente aucun impact mesurable sur les microorganismes de l’environnement

 
 
Publié le 24/01/2018

l'expression du transgène est également limitée au porte-greffe

En l’absence de méthode curative de lutte contre le court noué de la vigne, des porte-greffes transgéniques (GM) ont été développés. Les données de métagénomique associées à des analyses approfondies de bioinformatique et statistique, montrent que la présence de culture de vigne GM sur un temps long (entre six et neuf ans) n'induit pas de transfert horizontal des séquences des transgènes du porte-greffe vers l...

Modification de la sensibilité des cibles aux insecticides par des facteurs cellulaires et moléculaires

 
 
Publié le 24/01/2018

répertorier les différents facteurs qui influencent la sensibilité des cibles aux insecticides

Bien que l’utilisation des produits phytosanitaires soit indispensable pour répondre à la demande de la population mondiale en ressources alimentaires de qualité et à faibles coûts, il est nécessaire de réduire leur utilisation dans les perspectives d’actions publiques et dans le développement d’une conception agro-écologique de la protection des cultures. Cet objectif ne pourra êt...

Une adaptation comportementale aux techniques de récolte apparue de façon répétée chez les foreuses du maïs européenne et asiatique

 
 
Publié le 24/01/2018

Un peu avant la moisson, les chenilles descendent vers le collet des cannes de maïs pour éviter d'être fauchées par la moissonneuse batteuse !

Un peu avant la moisson, les chenilles des pyrales O. nubilalis (en Europe) et O. furnacalis (en Asie) descendent vers le collet des cannes de maïs, passant ainsi sous la ligne de fauchage lors de la récolte et évitant par là une mort quasi-certaine. Ce comportement de géotaxie positive – qui est absent chez leur espèce jumelle, O. scapulali...

Le virome de la vigne continue à s’enrichir…

 
 
Publié le 23/01/2018

Les approches de séquençage haut débit, couplées à des analyses bioinformatiques, ont révolutionné notre capacité à détecter et à caractériser les virus présents dans un échantillon biologique. Appliquées à la vigne ou à des champignons infectant celle-ci, elles révèlent graduellement des pans entiers du virome de cette espèce végétale emblématique, avec l’identification de nouveaux virus, ou la découverte de la présence en France de virus récemment décrits.

  • Con...

Le partenariat microbien d’un oomycète pathogène lors de l’infection végétale

 
 
Publié le 23/01/2018

dans le cadre d'une thèse réalisée avec la collaboration de trois unités de recherche

Pour promouvoir le biocontrôle des mildious causés par les oomycètes, il est nécessaire de connaitre la diversité, la dynamique et les fonctions du microbiote qui interagit avec les oomycètes. Dans les revues PLoS Pathogens et Microbiome, des chercheurs INRA font (1) l’état de l’art des connaissances de cette diversité et de ses implications pour le processus infectieux ; (2) la description de...