• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Contribuer, par la recherche et l’innovation, à la durabilité des différentes formes d’agricultures

Mis à jour le 23/01/2017
Publié le 05/01/2017
Mots-clés : ZOOM - 3PERF

La question est de plus en plus souvent posée, tant au sein de l’Institut qu’à l’extérieur, des formes d’agricultures pour lesquelles l’Inra conduit des activités de recherche, de transfert et d’innovation, et organise des partenariats. Ces dernières années, l’Institut a fortement accru le nombre de dispositifs bilatéraux et multilatéraux avec le monde agricole, dans toute sa diversité, et densifié les échanges avec les autres parties prenantes intéressées par les recherches relatives aux systèmes agricoles et alimentaires. Cet effort sera poursuivi et intensifié en ce qui concerne les organisations non marchandes (voir #OpenScience). Dans cette perspective, il est essentiel de réaffirmer le sens de l’action de l’Inra dans le quadruple objectif de mieux identifier l’Institut, de conforter ses agents dans leurs missions et travaux, de structurer les partenariats et de favoriser le dialogue avec l’ensemble de la société.

La pluralité des agricultures est en soi une source de compétitivité durable des systèmes alimentaires et des territoires. L’Inra élabore donc des connaissances génériques susceptibles d’enrichir toutes les formes d’agricultures, en contribuant à ce qu’elles soient plus compétitives, plus économes en ressources naturelles, plus respectueuses de l’environnement et plus soucieuses du bien-être des hommes et des animaux.

 

La compétitivité durable

L’Inra contribue à la compétitivité des filières agro-alimentaires et des territoires, y compris péri-urbains et urbains, dans lesquels ces filières opèrent. Cette compétitivité est indissociable des dimensions d’économie des ressources naturelles, de préservation de l’environnement et d’appropriation sociale des systèmes alimentaires par les acteurs économiques (agriculteurs, entreprises d’amont et d’aval) comme par l’ensemble de la société. Cette diversité des enjeux et des acteurs, eux-mêmes souvent porteurs d’enjeux divergents les uns avec les autres, requiert un éclairage multicritère.

 

La pluralité des agricultures

Il existe aujourd’hui une très grande diversité de formes et de modèles d’agricultures dont les performances sont très variables, et ce sera très vraisemblablement encore le cas demain. Par ses recherches et sa contribution à l’innovation, l’Inra vise à produire des connaissances génériques et opérationnelles pour améliorer les performances de ces divers types d’agricultures (améliorer la moyenne et réduire la variabilité). La pluralité des agricultures est aussi à la base de la diversité des systèmes agro-alimentaires et des alimentations, garante d’une réponse adaptée aux différentes attentes des marchés (local, régional, national, européen et international), des consommateurs, des contribuables et des citoyens.