• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Le MERS-CoV menace-t-il le continent africain ?

Publié le 30/05/2018
Mots-clés : SA - 3PERF-2

Une des 10 maladies émergentes prioritaires en termes de recherche et de diagnostic, selon l’OMS

Le dromadaire est la principale espèce-réservoir du MERS-CoV. © Inra, Unité ASTRE
Le dromadaire est la principale espèce-réservoir du MERS-CoV © Inra, Unité ASTRE
Le Middle East respiratory syndrome (MERS) est une maladie mortelle, due à un coronavirus (MERS-CoV). Il a été identifié pour la première fois chez l’Homme en 2012 en Arabie Saoudite. La principale espèce-réservoir du MERS-CoV est le dromadaire, animal largement présent dans de nombreux pays d’Afrique. Trois chercheurs de l'Unité ASTRE, Eve Miguel, Francois Roger et Véronique Chevalier, ont participé à une étude publiée dans PNAS qui donne des premiers éléments de réponse pour expliquer les transmissions inter-espèces observées fréquemment dans la péninsule arabique et nulle part ailleurs où les dromadaires évoluent.

Pour en savoir plus : https://umr-astre.cirad.fr/actualites/2018/le-mers-cov-menace-t-il-le-continent-africain

MERS coronaviruses from camels in Africa exhibit region-dependent genetic diversity ; Daniel K. W. Chu, Kenrie P. Y. Hui, Ranawaka A. P. M. Perera, Eve Miguel, Daniela Niemeyer, Jincun Zhao, Rudragouda Channappanavar, Gytis Dudas, Jamiu O. Oladipo, Amadou Traoré, Ouafaa Fassi-Fihri, Abraham Ali, Getnet F. Demissié, Doreen Muth, Michael C. W. Chan, John M. Nicholls, David K. Meyerholz, Sulyman A. Kuranga, Gezahegne Mamo, Ziqi Zhou, Ray T. Y. So, Maged G. Hemida, Richard J. Webby, Francois Roger, Andrew Rambaut, Leo L. M. Poon, Stanley Perlman, Christian Drosten, Veronique Chevalier, and Malik Peiris ; PNAS March 20, 2018. 115 (12) 3144-3149; published ahead of print March 5, 2018.  https://doi.org/10.1073/pnas.1718769115