#Inra2025 #BioRes : des bioressources aux usages complémentaires

Des bioressources aux usages complémentaires

Retour à l'accueil #Inra2025
Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #BioRes : des bioressources aux usages complémentaires

Si l’alimentation de nos concitoyens est l’objectif premier des systèmes alimentaires et de l’agriculture, ce lien n’a jamais été exclusif et n’est pas voué à le devenir. Les bioressources agricoles ont aussi d’autres usages comme par exemple la production de matériaux, de molécules ou d’énergie.
Les enjeux de durabilité sont le bouclage des cycles biogéochimiques et la connexion des filières alimentaires et non-alimentaires. Ce champ de la bioéconomie, en pleine transition conceptuelle et technologique, nécessite des approches systémiques.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #BioRes-1 : Le développement des
biotechnologies vertes et blanches

> #BioRes-2 : L’apport des biotechnologies
et des procédés pour de nouvelles ressources adaptées aux usages

  > #BioRes-3 : La conception de systèmes
bioéconomiques

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 7 : garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable

Objectif ONU 9 : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : le renouveau industriel

Le renouveau industriel

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Défi SNR : une énergie propre, sûre et efficace

Une énergie propre,
sûre et efficace

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources
et adaptation au changement climatique

Nombre de résultats par page

Le métaprogramme MEM contribue à l'objectif #BioRes-1

 
 
Publié le 25/11/2016

Biologie de synthèse appuyée sur les méthodes de modélisation et conception issues de la biologie des systèmes.

Une contribution possible de Méta-omiques des Écosystèmes Microbiens (MEM) se situe en matière de domestication et d’adaptation de nouvelles espèces (microbiennes) ainsi qu’à l’exploitation de la biodiversité existant au sein des écosystèmes pour identifier des fonctions d’intérêt biotechnologiques (au sens large) par criblage haut débit. Les département con...

Le métaprogramme MEM contribue à l'objectif #BioRes-2

 
 
Publié le 16/11/2016

Développement de nouvelles sources protéiques, de technologies et de procédés.

Une contribution possible de Méta-omiques des Écosystèmes Microbiens (MEM) concerne (i) la caractérisation des écosystèmes microbiens associés à la qualité sanitaire des nouvelles sources de protéines, à l’amélioration nutritionnelle et organoleptique de certains aliments et/ou sources de protéines par fermentation et/ou apport de microorganismes, (ii) les approches de valorisation de coproduits p...

Le métaprogramme MEM contribue à l'objectif #BioRes-3

 
 
Publié le 02/11/2016

Identification des leviers de réduction des pertes et gaspillages et caractérisation de leurs impacts sur l’ensemble des chaînes de valeur ; Bouclage des cycles de l’azote, du phosphore, du carbone et du potassium avec les bioraffineries environnementales au-delà de la méthanisation. Une possible contribution de MEM dans ces deux domaines se situerait sur des systèmes spécifiques de compréhension des relations au sein des écosystèmes et de conception /ingénierie d’écosystèm...