#Inra2025 #BioRes : des bioressources aux usages complémentaires

Des bioressources aux usages complémentaires

Retour à l'accueil #Inra2025
Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #BioRes : des bioressources aux usages complémentaires

Si l’alimentation de nos concitoyens est l’objectif premier des systèmes alimentaires et de l’agriculture, ce lien n’a jamais été exclusif et n’est pas voué à le devenir. Les bioressources agricoles ont aussi d’autres usages comme par exemple la production de matériaux, de molécules ou d’énergie.
Les enjeux de durabilité sont le bouclage des cycles biogéochimiques et la connexion des filières alimentaires et non-alimentaires. Ce champ de la bioéconomie, en pleine transition conceptuelle et technologique, nécessite des approches systémiques.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #BioRes-1 : Le développement des
biotechnologies vertes et blanches

> #BioRes-2 : L’apport des biotechnologies
et des procédés pour de nouvelles ressources adaptées aux usages

  > #BioRes-3 : La conception de systèmes
bioéconomiques

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 7 : garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable

Objectif ONU 9 : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : le renouveau industriel

Le renouveau industriel

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Défi SNR : une énergie propre, sûre et efficace

Une énergie propre,
sûre et efficace

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources
et adaptation au changement climatique

Nombre de résultats par page

Le département PHASE contribue à l'objectif #BioRes-2

 
 
Publié le 19/11/2016

Dans le cadre de l'insertion des productions animales dans la bio-économie circulaire, le département contribue à la valorisation de nouvelles sources protéiques, non prisées pour l'alimentation humaine : insectes (pour l'alimentation des monogastriques sous réserve d'évolution de la législation), micro-organismes co-produits de l'industrie agro-alimentaires, microalgues... Un exemple est le projet FUI NinAqua qui vise à diversifier les ingrédients des aliments aquacoles pour épar...

Le département PHASE contribue à l'objectif #BioRes-3

 
 
Publié le 10/11/2016

Le couplage des cycles et la valorisation de la diversité comme un atout pour les propriétés d’adaptation et de robustesse des systèmes d’élevage vont être des pistes prioritaires et nouvelles au sein du département, en collaboration avec les départements sur le végétal et les sols.
PHASE_CTRS

Schéma de stratégie du département PHASE