#Inra2025 #BioRes : des bioressources aux usages complémentaires

Des bioressources aux usages complémentaires

Retour à l'accueil #Inra2025
Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #BioRes : des bioressources aux usages complémentaires

Si l’alimentation de nos concitoyens est l’objectif premier des systèmes alimentaires et de l’agriculture, ce lien n’a jamais été exclusif et n’est pas voué à le devenir. Les bioressources agricoles ont aussi d’autres usages comme par exemple la production de matériaux, de molécules ou d’énergie.
Les enjeux de durabilité sont le bouclage des cycles biogéochimiques et la connexion des filières alimentaires et non-alimentaires. Ce champ de la bioéconomie, en pleine transition conceptuelle et technologique, nécessite des approches systémiques.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #BioRes-1 : Le développement des
biotechnologies vertes et blanches

> #BioRes-2 : L’apport des biotechnologies
et des procédés pour de nouvelles ressources adaptées aux usages

  > #BioRes-3 : La conception de systèmes
bioéconomiques

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 7 : garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable

Objectif ONU 9 : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : le renouveau industriel

Le renouveau industriel

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Défi SNR : une énergie propre, sûre et efficace

Une énergie propre,
sûre et efficace

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources
et adaptation au changement climatique

Nombre de résultats par page

L'enzymologie au service de la bioéconomie

 
 
Publié le 17/05/2018

Un positionnement scientifique affirmé pour le département CEPIA

Deux résultats produits, d'une part par l'unité Biodiversité et Biotechnologie Fongique (BBF), d'autre part par l'unité Ingénierie des Systèmes Biologiques et Procédés (LISBP), illustrent bien la position forte du département CEPIA en matière d'enzymologie.

Les chercheurs de BBF ont révélé l'existence d'une nouvelle mono-oxygénase active sur les xylanes. Leur travail, publié dans Nature Chem Biol (2018), est parti...

Une nouvelle étape de franchie dans la substitution de la pétrochimie

 
 
Publié le 04/01/2018

La construction d'une voie métabolique au sein d'une bactérie pour la production du synthon chimique, l'acide 2,4 dihydroxybutyrique par voie biotechnologique

Une équipe de chercheurs du LISBP en partenariat avec la société industrielle Adisseo et Toulouse White Biotechnologie a réussi la prouesse scientifique de construire une voie métabolique entièrement nouvelle (voie synthétique) qui, exprimée dans une bactérie, permet à celle-ci de produire à partir de glucose de l’acide 2,...

Création d'une levure cellulolytique pour le bioraffinage de la biomasse 

 
 
Publié le 25/07/2017

Création d’une levure cellulolytique pour le bioraffinage de la biomasse

Logo LISBP. © Inra, LISBP
Logo LISBP © Inra, LISBP

Les biomasses lignocellulosiques, telles que les pailles céréalières ou le bois, sont des réservoirs de glucose, le constituant unique de la cellulose. Dans la Nature, la dégradation de ces matières récalcitrantes est majoritairement conduite par des champignons filamenteux possédant des arsena...

Des plastiques à la durée de vie contrôlée

 
 
Publié le 25/07/2017

Des plastiques à la durée de vie contrôlée – Lancement opérationnel de la Joint-Venture CARBIOLICE

 
Le procédé licencié par Carbios à CARBIOLICE est basé sur un procédé enzymatique innovant qui consiste à incorporer des enzymes au cœur des plastiques afin de les rendre biodégradables. Après usage, les enzymes dégradent le plastique en molécules de base assimilables par les micro-organismes de l’environnement, et la biodégradation de ce plastique enzymé peu...

Le département CEPIA contribue à l'objectif #BioRes-1

 
 
Publié le 30/11/2016

Caractériser et modéliser les structures des matières premières et transformées jusqu’aux produits finis (CT1)

La construction de la qualité des bioproduits nécessite une compréhension fine des relations structure-propriété-fonction. Ces relations sont caractérisées par des approches physiques et chimiques diverses qui visent à décrire les structures des matières aux différents stades de transformation et à préciser les réactivités de celles-ci aux échelles différentes...