• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Des plastiques à la durée de vie contrôlée

Publié le 25/07/2017
Mots-clés : cepia - BIORES-2

Des plastiques à la durée de vie contrôlée – Lancement opérationnel de la Joint-Venture CARBIOLICE

 
Le procédé licencié par Carbios à CARBIOLICE est basé sur un procédé enzymatique innovant qui consiste à incorporer des enzymes au cœur des plastiques afin de les rendre biodégradables. Après usage, les enzymes dégradent le plastique en molécules de base assimilables par les micro-organismes de l’environnement, et la biodégradation de ce plastique enzymé peut être contrôlée et complète en quelques semaines ou quelques mois suivant la durée souhaitée. Les granulés enzymés préservent les propriétés d’usage des polymères, et ne nécessitent pas de modifications de l’outil industriel des plasturgistes. Ces granulés permettront de produire des films plastiques en grande partie biosourcés, et biodégradables, pour diverses applications : sacs pour collecte de déchets verts, films de paillage, sacs pour fruits et légumes, films industriels ou encore films de routage.
Shéma des plastiques enzymés. © Inra, CARBIOLICE
Shéma des plastiques enzymés © Inra, CARBIOLICE
Dans le cadre du projet Thanaplast géré par la Société Carbios, l’équipe de Catalyse et d’Ingénierie Moléculaire Enzymatiques du LISBP (INSA de Toulouse) a identifié puis caractérisé une enzyme issue d’Actinomadura keratinilytica T16-1, qui présente une grande efficacité à dégrader le PLA (Poly Lactic Acid). Cette enzyme a alors été produite de manière recombinante. Le challenge le plus important a été que l’activité enzymatique soit retrouvée après l’étape d’introduction de l’enzyme dans la matière plastique par extrusion à une température très élevée (~170°C). Ce challenge a été relevé en optimisant l’enzyme elle-même par ingénierie enzymatique et en optimisant sa formulation. Par la suite, cette enzyme a été produite en fermenteurs de 300L puis formulée au Critt Bio-industries de l’INSA de Toulouse. Son incorporation dans un plastique d’usage courant a été réalisée chez Carbios et la biodégradabilité de ce nouveau plastique enzymé a ainsi pu être validée. Ce procédé enzymatique innovant a donné lieu à la Joint-Venture CARBIOLICE entre CARBIOS, Limagrain Céréales Ingrédients et Bpifrance le 1er septembre 2016. 
Contacts : Sophie Duquesne (sophie.duquesne@insa-toulouse.fr); Florence Bordes (florence.bordes@insa-toulouse.fr); Alain Marty (alain.marty@insa-toulouse.fr; alain.marty@carbios.fr)
Alvarez P., Amillastre E., Duquesne S., Marty A., WO/2016/062695A1; Date de publication: 28.04.2016 Polypeptide présentant une activité de dégradation de polyester et utilisations de celui-ci