• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Le département CEPIA contribue à l'objectif #BioRes-3

Mis à jour le 24/01/2017
Publié le 13/11/2016
Mots-clés : cepia - BIORES-3

La contribution du département Caractérisation et Élaboration des Produits Issus de l’Agriculture (CEPIA) à cet objectif correspond à des compétences de caractérisation et de modélisation des matières et des produits, et de connaissance des mécanismes et systèmes de transformation de matières premières en produits finis. Elle vise l'élaboration de procédés efficients pour des produits durables et suppose de modéliser et de prédire la performance de systèmes industriels intégrés émergents.

Caractériser et modéliser les structures des matières premières et transformées jusqu’aux produits finis (CT1)

Le développement de systèmes synergiques capables de produire des aliments et des bioproduits de qualité nécessite une compréhension fine des relations structure-propriété-fonction des différentes bioressources utilisées comme matière premières. Ces relations sont caractérisées par des approches physiques et chimiques diverses qui visent à décrire les structures des matières aux différents stades de transformation et à préciser les réactivités de celles-ci aux échelles différentes. Les données expérimentales permettent de développer des modèles et, in fine, proposer des outils prédictifs capables de prédire les évolutions structurales et les fonctions associées.
CEPIA-CT1

Mécanismes et systèmes de transformation de matières en produits finis (CT2)

La production d'aliments et de bioproduits dans des systèmes durables implique la conception et la caractérisation de nouvelles technologies, d'opérations unitaires, et procédés intégrés. Il s'agit de concevoir des itinéraires de transformation durables pour la coproduction d'aliments et de bioproduits. Pour ce faire, il est nécessaire d'acquérir une compréhension fine des dynamiques des différentes opérations et procédés pour pouvoir modéliser et simuler y compris à l'échelle du système de production territoriale.
CEPIA-CT2

Élaboration de procédés efficients pour des produits durables (P2c)

La bioéconomie est durable si l'on est capable de produire des aliments et des bioproduits dans les systèmes efficients en ressources organiques et minérales, en énergie et en eau. L'objectif de cette action porte sur le développement de technologies et d'opérations unitaires permettant d'optimiser l'utilisation des matières organiques tout au long des trajectoires de transformations, utilisant les différents coproduits de diverses filières comme nouvelles matières premières.
CEPIA-P2c

Élaboration de procédés efficients pour des produits durables (P2f-h)

La transition vers la bioéconomie et le développement de l'urbanisme interroge l'organisation actuelle des filières alimentaires avec dans certains cas et pour certaines filières une tendance à la colocalisation territoriale de la production et la transformation voire la consommation. Pour faire face à cet enjeu nouveau, nos actions porteront sur la modélisation du rôle des opérations des procédés de transformations dans les systèmes territoriaux et ce afin de proposer des outils d'optimisation et des procédés adaptés.
CEPIA-P2f-h

Systèmes industriels intégrés (FS3)

La transition vers la bioéconomie laisse présager l’émergence d’organisations agro-industrielles nouvelles dont l’anticipation nécessite une approche systémique. Il s’agit de systèmes caractérisés par de nouveaux liens production-transformation-valorisation, en tenant compte des dimensions spatiales et temporelles et les opportunités de générer de nouveaux services écosystémiques et d’introduire des boucles permettant une plus grande efficience de l’usage des ressources. Ce front de science porte sur le développement de méthodologies permettant de modéliser et de prédire la performance de ces nouveaux systèmes.
CEPIA-FS3

Schéma de stratégie du département CEPIA