• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Le département MICA contribue à l'objectif #BioRes-1

Mis à jour le 24/01/2017
Publié le 01/12/2016
Mots-clés : MICA - BIORES-1

Caractérisation phénotypique et génomique des mécanismes de production des lignocelluloses et des lipides ; Biologie de synthèse appuyée sur les méthodes de modélisation et de conception issues de la biologie des systèmes.

Le département Microbiologie et Chaîne Alimentaire (MICA) développe des études associant la biologie des systèmes et la biologie de synthèse afin de transformer des matériaux par des microorganismes ou des écosystèmes et de produire des biens et services. À titre d’exemple, MICA étudie la biodiversité des champignons lignocellulolytiques comme source d'innovations pour la chimie et l’énergie, ainsi que le fonctionnement du métabolisme lipidique (levures, microalgues) et sa réorientation vers la production de lipides et de dérivés lipidiques à haute valeur ajoutée (bio-carburants, bio-plastiques, précurseurs pour l’oléochimie ou synthons) à partir de ressources renouvelables.
MICA CT1

Schéma stratégique du département MICA