#Inra2025  #Climat : les systèmes agricoles et forestiers face au défi climatique

Les systèmes agricoles et forestiers face au défi climatique

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Climat : les systèmes agricoles et forestiers face au défi climatique

L’agriculture et la forêt sont soumises aux effets du dérèglement climatique qui impacte également les ressources naturelles et la biodiversité ; dans le même temps, elles y contribuent.
Elles doivent donc simultanément s’y adapter et atténuer leur contribution.
Elles peuvent même participer activement à des solutions plus globales de maîtrise des gaz à effet de serre d’origine anthropique, tout en préservant les ressources naturelles et en particulier celles des sols.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

4 Objectifs


> #Climat-1 : L’adaptation de l’agriculture
 et de la forêt au changement climatique

> #Climat-2 : La maîtrise de la contribution
 de l’agriculture et de la forêt à l’effet de serre

 

> #Climat-3 : La conservation de la biodiversité et la valorisation des services

> #Climat-4 : La préservation et la valorisation des ressources en eau et en sol

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 13 : prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Objectif ONU 15 : préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources et
adaptation au changement climatique

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Nombre de résultats par page

Les phénomènes météorologiques plus extrêmes ont une étendue spatiale plus faible

 
 
Publié le 13/05/2019

comment modéliser l’indépendance asymptotique dans les valeurs extrêmes ?

Pour estimer la fréquence et la magnitude d'événements extrêmes météorologiques, la théorie des valeurs extrêmes suggère d'utiliser des modèles asymptotiques caractérisés par une stabilité dans la structure de cooccurrence spatiale de très fortes valeurs lorsque la magnitude globale augmente. Or, une série d’études empiriques récentes et les lois physiques de conservation contredisent cette stabil...

Signature de sélection chez le bovin Charolais de Cuba

 
 
Publié le 07/05/2019

Un modèle intéressant pour étudier l'adaptation à la chaleur

Les bovins charolais importés à Cuba au début du XXème siècle constituent un modèle intéressant pour étudier l’adaptation à la chaleur. Des études de diversité génétique ont mis en évidence 104 régions du génome qui différencient les bovins charolais cubains, dans lesquels ont été identifiés des gènes impliqués dans la résistance aux maladies, aux changements physiologiques et à la tolérance à la chale...

Déterminisme génétique de la taille des bovins

 
 
Publié le 07/05/2019

... qui n'explique qu'une faible part de la variabilité observée

Dans le cadre du consortium international "1000 génomes bovins", des chercheurs de l’Inra et d’Allice et leurs collègues étrangers ont exploré le déterminisme génétique de la stature des animaux, mettant en évidence sa complexité. Au moins 163 régions génomiques sont impliquées dans le contrôle génétique de la taille des bovins, mais elles n’expliquent que 14 % de la variabilité de ce caractère dans des p...

Adaptation des abeilles à miel sur l’île de La Réunion

 
 
Publié le 07/05/2019

des haplotypes Européens ou Malgaches surreprésentés dans le génome des abeilles de la Réunion

Une étude sur la structure et la dynamique populationnelle du génome de l’abeille a été réalisée. D’une part, une séquence de référence de haute qualité a été produite à partir d’un individu de la sous-espèce Apis mellifera mellifera (abeille noire) du conservatoire de Ouessant. D’autre part, le séquençage génomique d’abeilles d’Europe, de Madagascar et de La Réunio...

ADAPTmap

 
 
Publié le 06/05/2019

Un projet  international d’analyse de données de génomique caprine

Le projet ADAPTmap, créé en 2014, a exploité un jeu de données de génomique international chez la chèvre, constitué des génotypages sur puce SNP 50K de 4653 animaux échantillonnés dans 148 populations, de 35 pays et cinq continents différents. Plusieurs scientifiques et ingénieurs du Département de Génétique Animale ont participé à l’élaboration du projet, à sa gouvernance et aux groupes de travail. Au...