#Inra2025  #Climat : les systèmes agricoles et forestiers face au défi climatique

Les systèmes agricoles et forestiers face au défi climatique

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Climat : les systèmes agricoles et forestiers face au défi climatique

L’agriculture et la forêt sont soumises aux effets du dérèglement climatique qui impacte également les ressources naturelles et la biodiversité ; dans le même temps, elles y contribuent.
Elles doivent donc simultanément s’y adapter et atténuer leur contribution.
Elles peuvent même participer activement à des solutions plus globales de maîtrise des gaz à effet de serre d’origine anthropique, tout en préservant les ressources naturelles et en particulier celles des sols.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

4 Objectifs


> #Climat-1 : L’adaptation de l’agriculture
 et de la forêt au changement climatique

> #Climat-2 : La maîtrise de la contribution
 de l’agriculture et de la forêt à l’effet de serre

 

> #Climat-3 : La conservation de la biodiversité et la valorisation des services

> #Climat-4 : La préservation et la valorisation des ressources en eau et en sol

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 13 : prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Objectif ONU 15 : préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

Gestion sobre des ressources et
adaptation au changement climatique

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Nombre de résultats par page

Adaptation des abeilles à miel sur l’île de La Réunion

 
 
Publié le 10/01/2018

La connaissance fine des génomes de populations d’abeilles Française sera un atout précieux pour les recherches en cours sur les marqueurs génétiques de résistance au parasite Varroa destructor

La population des abeilles à miel de l’île de la Réunion est un mélange entre la sous-espèce A. m. unicolor et une ou plusieurs sous-espèces importées d’Europe. Détection des régions du génome où l’un ou l’autre type est retrouvé préférentiellement, probablement en répons...

Effets transgénérationnels des changements de l’environnement

 
 
Publié le 10/01/2018

la démonstration chez la caille d'une transmission intergénérationnelle de marques épigénétiques

La contribution réelle de l'épigénétique à la variabilité phénotypique et la part transmissible de cette variabilité en interaction avec l'environnement restent à évaluer pour apprécier la pertinence de la prise en compte de données de nature épigénétique dans les schémas de sélection. Nous avons conduit chez la caille un programme démontrant la persistance de l'effet d'une...

Le département GA contribue à l'objectif #Climat-1

 
 
Publié le 23/11/2016

Le changement climatique nécessite une adaptabilité des animaux à des pics de température ainsi qu'une adaptation à un pathobiome modifié. La génétique permet de sélectionner des animaux plus adaptés à ces modifications, soit au sein des races actuellement utilisées, soit au sein de races présentant des aptitudes particulières. En complément de la génétique, une exposition ante natale peut permettre la mise en place de marques épigénétiques favorisant l'adaptation ultéri...

Le département GA contribue à l'objectif #Climat-2

 
 
Publié le 07/11/2016

Dans toutes les espèces, la génétique animale travaille à l'amélioration de l'efficacité alimentaire, l'un des critères majeurs de l'efficience globale. L'utilisation plus importante du pâturage en production de ruminants contribue à une économie plus vertueuse (mais plus extensive), associée à un stockage de carbone dans le sol. La génétique animale intensifie son effort pour la sélection d'animaux adaptés à l'alimentation par des fourrages grossiers plutôt que par des cé...

Le département GA contribue à l'objectif #Climat-3

 
 
Publié le 21/10/2016

Le département Génétique Animale (GA) travaille à la caractérisation des ressources génétiques. Les méthodes d'analyse du génome permettent d'aller jusqu'à l'obtention de la séquence complète du génome d'un nombre croissant d'individus, permettant une caractérisation la plus fine. Les méthodes de sélection intègrent des critères de conservation de la biodiversité. La sélection génomique par exemple permet une utilisation d'un nombre plus grand de reproducteurs et une dif...