• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Mélanger des cartes pour préciser les propriétés des sols

Mis à jour le 07/02/2019
Publié le 31/01/2019
Mots-clés : EA - EcoServ - CLIMAT-4

Une large communauté potentiellement intéressée

Les sols sont au cœur des enjeux globaux alimentaires, climatiques et environnementaux. L’accès aux informations sur les propriétés et les fonctions des sols est devenu crucial. Le développement de la Cartographie Numérique des Sols a permis la réalisation, par différents acteurs (au niveau régional, national, européen et mondial), de plusieurs produits de modélisations pour la cartographie d’une même propriété de sol, sur une même zone. L’assemblage de ces modèles statistiques permet de capitaliser les informations disponibles afin de produire une carte plus précise. Nous avons testé deux méthodes d’assemblage pour combiner des produits de cartographie numérique disponibles et proposer une carte nationale de la texture des sols en surface à une résolution de 500 mètres. Les deux méthodes testées confirment que les cartes résultantes sont plus précises que chacune des cartes assemblées, et ce, avec un nombre de points de calibration relativement faible (200). La généricité de la méthode permettra de l’appliquer sur des zones peu couvertes par des profils de sol ou données ponctuelles.

Tests de méthodes d'assemblage de cartes des sols pour capitaliser un ensemble de données. Nicolas Saby. INRA InfoSol. © Inra, Nicolas Saby
Tests de méthodes d'assemblage de cartes des sols pour capitaliser un ensemble de données. Nicolas Saby. INRA InfoSol © Inra, Nicolas Saby

  • Contexte et enjeux

Les enjeux liés aux sols sont mondiaux : il s’agit de mieux connaitre leurs propriétés que ce soit pour répondre aux défis alimentaires, environnementaux ou climatiques. Avec le développement de la Cartographie Numérique des Sols, il existe de plus en plus souvent pour un même territoire plusieurs cartes et plusieurs jeux de données d’observations disponibles représentant les mêmes propriétés des sols. Ces informations sont généralement issues de divers programmes financés par de opérateurs régionaux, nationaux, européens et internationaux. Du point de vue de l’utilisateur, il est alors difficile de choisir quelle carte est la plus appropriée pour son objectif, sachant que toutes possèdent des avantages et des inconvénients. Du point de vue du producteur de cartes, la question se pose de savoir comment tirer le meilleur parti des jeux de données ou des cartes déjà produites. S’il est possible de créer une carte à partir de données ponctuelles provenant de différentes sources d’information (à condition d’y avoir accès), l’assemblage de modèles numériques permet de tirer profit des produits de cartographie numérique contenant des informations complémentaires, et d’obtenir une carte finale au moins aussi précise que chacune des cartes assemblées. Ainsi, dans ce travail, plusieurs cartes ou jeux de données sur les sols (issus d’approches nationale, européenne, ou mondiale) couvrant le territoire français ont été assemblés pour produire des cartes de texture de surface des sols en France.

  • Résultats

Les cartes de texture produites avec les différentes méthodes d’assemblage sont toutes plus précises que chacune des cartes initiales disponibles sur le territoire français. De plus, toutes ces cartes, même les moins précises, ont apporté une contribution à la carte finale, ce qui justifie l’intérêt d’utiliser l’ensemble des produits déjà disponibles. Enfin, l’ajustement d’un tel modèle nécessite un jeu de calibration qui, s’il est bien conçu, reste relativement faible (~200 points) ce qui permettrait de l’appliquer dans les pays disposant de peu de données.

  • Perspectives

Le produit final pourra être amélioré dans le futur avec l’exploration de nouveaux algorithmes statistiques, l’ajout progressif de nouvelles observations et/ou de nouveaux produits de cartographie. Plus généralement, les résultats montrent le potentiel des approches de cartographie au niveau national et l’intérêt de promouvoir des approches ‘bottom-up’ pour la cartographie mondiale des propriétés des sols.

  • Valorisation

Communication à un congrès national et un congrès international de cartographie des sols.
Un article dans la revue Geoderma.

  • Références bibliographiques

Caubet M., Román Dobarco M., Arrouays D., Minasny B., Saby N.P.A. 2019. Merging country, continental and global predictions of soil texture: Lessons from ensemble modelling in France. Geoderma. 337, 99-110. DOI:10.1016/j.geoderma.2018.09.007

  • Contact : Nicolas Saby, Unité InfoSol, Département EA, Centre Val de Loire