• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

#Climat-3

La conservation de la biodiversité et la valorisation des services

Note : cet objectif alimente aussi, plus globalement, les travaux de la priorité #3Perf.

  • Étude de la dynamique de la biodiversité sous changement climatique
  • Conséquences pour la conservation et la gestion dynamique des ressources génétiques
  • Sélection végétale et animale visant l’adaptation aux stress thermique et hydrique ou gazeux (CO2, ozone) ; maîtrise de l’émission des gaz à effet de serre issus de l’élevage (méthane entérique, azote excrété) et des cultures (stabilisation du carbone, symbioses racinaires)
  • Gestion adaptative de la biodiversité : capacités d’évolution à plusieurs niveaux d’organisation (intra et inter-espèces) et échelles spatiales (continuités écologiques)
  • Étude des résistances aux bio-agresseurs sous contrainte d’aléas climatiques et sanitaires
  • Impacts différentiels du changement climatique sur les services, pour une gestion adaptative.

L’étude de la dynamique de la biodiversité suscite des travaux sur la caractérisation et la gestion des ressources génétiques microbiennes (département MICA, métaprogramme MEM), végétales (départements BAP et EFPA) et animales (département GA). Le métaprogramme SELGEN soutient des projets visant à mieux intégrer des ressources génétiques originales dans les programmes de sélection. A l’échelle des agroécosystèmes, les liens entre pratiques culturales ou systèmes d’élevage et biodiversité planifiée ou associée sont étudiés par les départements EA et PHASE dans le contexte du changement climatique. Les implications en termes de durabilité de la résistance aux maladies sont analysées pour la santé végétale (département SPE, métaprogramme SMaCH) et animale (département SA, métaprogramme GISA). L’étude de la biodiversité comme facteur de résilience aux aléas climatiques est développée dans le métaprogramme ACCAF et les relations entre biodiversité et services écosystémiques sont au cœur du métaprogramme EcoServ, en considérant notamment les questions de l’organisation spatiale de la biodiversité. Le rôle des acteurs dans cette organisation et dans le pilotage des bouquets de service est analysé par le département SAD et des méthodes d’évaluation de la durabilité des agroécosystèmes sont développées par le département SAE2. L’ensemble de ces travaux mobilise la science des données et l’optimisation de modèles qui sont au cœur des activités du département MIA.

Mots-clés : CLIMAT-3

Une approche originale au secours de la biodiversité 

 
 
Publié le 31/08/2017

Intelligence Artificielle et théorie des réseaux au secours de la biodiversité

En collaboration avec des chercheurs du CSIRO et de l’Université du Queensland à Brisbane, une équipe INRA du laboratoire de Mathématiques et Informatique Appliquées de Toulouse a proposé une approche mathématique originale, basée sur la théorie des réseaux trophiques, la théorie des réseaux bayésiens et l’optimisation combinatoire, pour la conservation de la biodiversité au sein d’un en...

Evaluation des Ecosystèmes et des Services Ecosystémiques

 
 
Publié le 25/07/2017

L’étude Evaluation Française des Ecosystèmes et des Services Ecosystémiques – Cas des écosystèmes agricoles

Dans le parc naturel régional des Alpilles (Bouches-du-Rhône), les pratiques pastorales permettent une gestion raisonnée des ressources végétales. Ce débroussaillage par des troupeaux assure un entretien annuel de zones abandonnées de longue date. Ces pratiques limitent les risques d’incendie. Ici, le troupeau est conduit par un berger pendant la journée et parqué la nuit dans un grand parc délimité par quatre fils électrifiés.. © © INRA, VINCENT Marc
Dans le parc naturel régional des Alpilles (Bouches-du-Rhône), les pratiques pastorales permettent une gestion raisonnée des ressources végétales. Ce débroussaillage par des troupeaux assure un entretien annuel de zones abandonnées de longue date. Ces pratiques limitent les risques d...

Le département MICA contribue à l'objectif #Climat-3

 
 
Publié le 28/10/2016

Gestion adaptative de la biodiversité.

Le département Microbiologie et Chaîne Alimentaire (MICA) contribue à #Climat-3 via la conservation et valorisation de la biodiversité microbienne à travers le centre international de ressources microbiennes (CIRM). Le département contribue également à la production de connaissances génériques sur les mécanismes d’adaptation des microorganismes à leur environnement et leurs capacités d’évolution.
MICA CT1, CT2, CT3 et CIRM

Schéma strat...

Le département EA contribue à l'objectif #Climat-3

 
 
Publié le 27/10/2016

L’enjeu « Valorisation et gestion de la biodiversité dans les agrosystèmes » est inclus dans le périmètre de l’objectif. Cet enjeu place la biodiversité planifiée et la biodiversité associée au cœur du fonctionnement des agroécosystèmes et de la fourniture de services écosystémiques dans un contexte de changements globaux. Le fil rouge est l’analyse des liens entre pratiques culturales, biodiversité, processus écologiques et services écosystémiques. En termes de serv...

Le département EFPA contribue à l'objectif #Climat-3

 
 
Publié le 26/10/2016

La dynamique de la biodiversité à ses différentes échelles (du gène au paysage) est abordée dans de nombreuses unités principalement sous l’angle des relations avec les dimensions fonctionnelles pour l’étude des processus et fonctions écologiques qu’elle supporte. L‘étude des mécanismes pilotant les relations biodiversité/processus/fonctions (voire multifonctionnalité) des écosystèmes sont au cœur de ces travaux, ainsi que la compréhension de leur dépendance aux fac...