• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#Climat-3

La conservation de la biodiversité et la valorisation des services

Note : cet objectif alimente aussi, plus globalement, les travaux de la priorité #3Perf.

  • Étude de la dynamique de la biodiversité sous changement climatique
  • Conséquences pour la conservation et la gestion dynamique des ressources génétiques
  • Sélection végétale et animale visant l’adaptation aux stress thermique et hydrique ou gazeux (CO2, ozone) ; maîtrise de l’émission des gaz à effet de serre issus de l’élevage (méthane entérique, azote excrété) et des cultures (stabilisation du carbone, symbioses racinaires)
  • Gestion adaptative de la biodiversité : capacités d’évolution à plusieurs niveaux d’organisation (intra et inter-espèces) et échelles spatiales (continuités écologiques)
  • Étude des résistances aux bio-agresseurs sous contrainte d’aléas climatiques et sanitaires
  • Impacts différentiels du changement climatique sur les services, pour une gestion adaptative.

L’étude de la dynamique de la biodiversité suscite des travaux sur la caractérisation et la gestion des ressources génétiques microbiennes (département MICA, métaprogramme MEM), végétales (départements BAP et EFPA) et animales (département GA). Le métaprogramme SELGEN soutient des projets visant à mieux intégrer des ressources génétiques originales dans les programmes de sélection. A l’échelle des agroécosystèmes, les liens entre pratiques culturales ou systèmes d’élevage et biodiversité planifiée ou associée sont étudiés par les départements EA et PHASE dans le contexte du changement climatique. Les implications en termes de durabilité de la résistance aux maladies sont analysées pour la santé végétale (département SPE, métaprogramme SMaCH) et animale (département SA, métaprogramme GISA). L’étude de la biodiversité comme facteur de résilience aux aléas climatiques est développée dans le métaprogramme ACCAF et les relations entre biodiversité et services écosystémiques sont au cœur du métaprogramme EcoServ, en considérant notamment les questions de l’organisation spatiale de la biodiversité. Le rôle des acteurs dans cette organisation et dans le pilotage des bouquets de service est analysé par le département SAD et des méthodes d’évaluation de la durabilité des agroécosystèmes sont développées par le département SAE2. L’ensemble de ces travaux mobilise la science des données et l’optimisation de modèles qui sont au cœur des activités du département MIA.

Mots-clés : CLIMAT-3

Projet Interreg France-Manche-Angleterre : SAMARCH (SAlmonid MAnagement Round the Channel) 2017 - 2022

 
 
Publié le 20/01/2018

améliorer les connaissances sur l'écologie des salmonidés migrateurs

Projet SAMARCH - campagne de mesures 1. © Inra, Marie Nevoux UMR ESE
Projet SAMARCH - campagne de mesures 1 © Inra, Marie Nevoux UMR ESE
Le projet SAMARCH vise à améliorer les connaissances sur l’écologie des salmonidés migrateurs (saumons et truites de mer) face aux changements de l’environnement. Le transfert vers les décideurs permettra d’améliorer la gestion des salmonidés en Manch...

Un dispositif expérimental inédit pour scruter les effets de la biodiversité sur le fonctionnement des écosystèmes

 
 
Publié le 20/01/2018

Depuis plus de 20 ans, 30 îles suédoises font l’objet d’une expérimentation unique au monde

Depuis plus de 20 ans, 30 îles suédoises font l’objet d’une expérimentation unique au monde. Un chercheur de l’Inra, en collaboration avec des chercheurs suédois et australiens, ont arpenté ces îles afin d’y analyser l’impact de la perte de biodiversité sur le fonctionnement des écosystèmes (après l’arrachage de différentes espèces et groupes fonctionnels de plantes). Grâ...

Hydroacoustique en eau douce

 
 
Publié le 20/01/2018

Intercalibration européenne et développement d’un drone aquatique pour l’étude des populations de poissons

L’hydroacoustique, méthode non intrusive, fait partie intégrante des procédures d’échantillonnage des peuplements de poissons lacustres recommandées par la Directive Cadre Eau. Une inter-calibration européenne a permis de conclure sur l’indépendance des systèmes utilisés et des fréquences d’émissions. A l’heure où l’utilisation de ces méthodes s’intensifi...

La forêt a de la ressource !

 
 
Publié le 20/01/2018

Création d’un pilier « Forêt » dans l’infrastructure RARe (Ressources Agronomiques pour la Recherche)

Conscient de l’importance de ses ressources biologiques, cœur du processus de recherche, le département EFPA a décidé de structurer leur gestion en format centre de ressources biologiques et de rejoindre l’infrastructure de recherche RARe (Ressources Agronomiques pour la Recherche). Dans ce cadre, trois unités expérimentales (UEFM, UE GBFOr, UE FP) et trois unités (mixte) de...

CiTIQUE Un projet de science participative pour mieux comprendre les maladies transmises par les tiques

 
 
Publié le 19/01/2018

les maladies transmises par les tiques posent des problèmes accrus en santé animale et en santé humaine

Suite aux changements globaux affectant le climat, les forêts et la biodiversité, les maladies transmises par les tiques posent des problèmes accrus en santé animale et en santé humaine. Le projet CiTIQUE explore des aspects méconnus de l’écologie de ces maladies pour améliorer leur prévention en co-construisant la recherche avec les citoyens et les professionnels de la santé...