• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

#Climat-4

La préservation et la valorisation des ressources en eau et en sol

Note : cet objectif se prête à une démarche partenariale avec, entre autres, l’IRSTEA et le CNRS.

  • Analyse du couplage entre offre et demande en eau
  • Modélisation combinée hydrologie/climat/usage des sols par l’agriculture et la forêt
  • Évolution des usages quantitatifs de l’eau : irrigation, réutilisation, stockage, efficience
  • Qualité de l’eau et des sols sous impact de régimes hydriques et thermiques perturbés et de pratiques adaptées
  • Biologie et dynamique des sols et des cycles géochimiques majeurs (carbone, azote, phosphore) sous impact couplé du changement climatique et de l’adaptation des pratiques
  • Arbitrage entre stockage de carbone, adaptation au changement climatique et substitution des énergies fossiles en forêt.

Les écosystèmes naturels et cultivés dépendent étroitement des ressources en sols et en eau. Les préserver, les gérer est incontournable. Le changement climatique, le plus souvent en interaction étroite avec les activités agricoles et forestières, peut les fragiliser. Bien gérés ils peuvent au contraire atténuer les chocs climatiques, contribuer à préserver des productions dans des conditions de rareté de la ressource en eau. Les départements EA et EFPA sont très impliqués dans l’étude et la gestion des sols, des ressources en eau et des systèmes aquatiques. Leurs travaux sont complémentaires de ceux menés par les départements SAD et SAE2 sur la problématique de la gestion des ressources en eau et en sol, que ce soit à l’échelle de territoires à enjeu ou à des échelles plus globales. La modélisation joue ici un rôle clé. Les analyses de données spatialisées et le couplage des modèles biophysiques et de ressources bénéficient des travaux du département MIA.  Le métaprogramme ACCAF est très impliqué, la rareté de la ressource en eau constituant un forçage majeur de l’adaptation de l’agriculture et de la forêt au changement climatique. Les métaprogrammes GloFoodS et EcoServ contribuent à cet objectif, notamment via l’évaluation et l’arbitrage des fonctions et services des systèmes agricoles et forestiers, d’un point de vue méthodologique et de déclinaison à l’échelle globale. Enfin, l’analyse du rôle des micro-organismes dans les cycles biogéochimiques et des conséquences en terme de qualité des sols et des eaux s’inscrit dans certaines actions soutenues par le métaprogramme MEM.

Mots-clés : CLIMAT-4

Le département EA contribue à l'objectif #Climat-4

 
 
Publié le 11/10/2016

L’objectif est vu sous l’angle de la gestion, de la protection et de la restauration de ces ressources (eau, air, sol) ainsi que sous l’angle du bouclage des cycles N-P et du stockage du C dans les sols, à différentes échelles et en fonction des changements climatiques et anthropiques. Il s’agit de contribuer aux diagnostics environnementaux de l’état de ces ressources ; d’identifier les risques de dégradation ; de développer des approches de gestion intégrée des milieux...

Le département EFPA contribue à l'objectif #Climat-4

 
 
Publié le 10/10/2016

Les travaux menés sur les sols concernent notamment le cycle du C et le maintien de fertilité et sont en lien direct avec les politiques d’atténuation du changement climatique (initiative 4‰). La nature des déterminants biotiques et abiotiques des flux de C et de nutriments est étudiée, en lien avec les changements climatiques, d’usage des terres et les systèmes de production. La compréhension du rôle fonctionnel des organismes du sol (et des plantes) ainsi que de leurs intera...

Le département SAD contribue à l'objectif #Climat-4

 
 
Publié le 09/10/2016

Les recherches conduites par le département Sciences pour l'Action et le Développement (SAD) s’intéressent aux dimensions qualitatives (pesticides, nitrates, autres résidus) et quantitative de la gestion de l’eau. Ces travaux visent à : i) comprendre et modéliser les pratiques des agriculteurs insérés dans un territoire à enjeu sur l’eau ainsi que l’évolution de ces pratiques. Dans certains cas, l’absence d’évolution des pratiques nous amène à chercher à comprendre...

Le département SAE2 contribue à l'objectif #Climat-4

 
 
Publié le 08/10/2016

Les stratégies à long terme de préservation des ressources naturelles en relation avec les enjeux énergétiques et alimentaires (aussi MP GloFoodS)

Des travaux multidisciplinaires sont menés sur la modélisation combinée hydrologie/climat/usage des sols par l’agriculture et la forêt, permettant de préciser l’évolution attendue des usages quantitatifs de la ressource en eau. Les scénarios liés aux transitions alimentaires et à l’évolution de la demande énergétique sont int...

Le département MIA contribue à l'objectif #Climat-4

 
 
Publié le 07/10/2016

Des méthodes de statistique spatiale ou spatio-temporelle développées à Mathématiques et Informatique Appliquées (MIA) permettent de mieux prédire la composition du sol ou l’évolution des ressources en eau à partir de données de terrain et de télédétection. La plateforme de modélisation Record apporte des réponses au besoin croissant de coupler des modèles biophysiques et des modèles d’usage des sols, pour maîtriser les ressources en eau. (AM1, AM2, CT3).
MIA_CT3, MIA_AM...