#Inra2025 #Food : une alimentation saine et durable

Une alimentation saine et durable

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Food : une alimentation saine et durable

L’approvisionnement des consommateurs, souvent urbains, en aliments sains et produits dans un souci de durabilité de l’ensemble de la chaîne alimentaire, appelle des travaux de recherche sur les relations entre urbanité et alimentation, sur les impacts – positifs comme négatifs – des systèmes alimentaires sur la santé et sur la conception des qualités des aliments, en lien avec l’amont des systèmes alimentaires.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #Food-1 : De nouveaux systèmes alimentaires territorialisés, notamment
urbains

> #Food-2 : Les systèmes alimentaires
alliés de la santé

  > #Food-3 : Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 3 : permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : transports et systèmes urbains durables

Transports et systèmes
urbains durables

Nombre de résultats par page

La remarquable évolution génomique des levures de fromage et de vin

 
 
Publié le 18/02/2019

Saccharomyces cerevisiae a façonné son génome pour s'adapter à des environnements différents

Les levures S. cerevisiae présentent des populations spécifiques associées à leurs niches écologiques. Le séquençage du génome de 82 souches de vin, de vin de voile, de rhum, de pain, de fromage (et lait fermenté), de chêne a révélé leurs spécificités. Les génomes des souches de ces populations diffèrent par leur contenu génique, l’amplification et la différentiation de certai...

Plus de 6000 gènes de résistance aux antibiotiques découverts dans le microbiote intestinal

 
 
Publié le 18/02/2019

une méthode de prédiction originale basée sur une structure tri-dimensionnelle 

Une étude européenne lève le voile sur la diversité des gènes de résistance aux antibiotiques présents dans les bactéries du microbiote intestinal. Des équipes des hôpitaux Beaujon et Bichat Claude-Bernard AP-HP, de l’Inra (MetaGenoPolis), de l’Institut Pasteur, de l’Inserm, des universités Paris Diderot et Paris-Saclay ont développé une nouvelle méthode bioinformatique de prédiction de fonc...

Le STLO signe un LIA avec le Brésil

 
 
Publié le 18/02/2019

et vive le LIA BactInflam !

Le LIA BactInflam a été labellisé fin 2017 par l’INRA et l’Université Fédérale du Minas Gerais (UFMG). Le séminaire de lancement a eu lieu les 22-23 mai 2018 à Belo Horizonte. Ce projet vise à mieux comprendre l’implication des bactéries dans les processus (pro- ou anti-) inflammatoires associés aux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et aux mammites, deux maladies d’intérêt majeur en santé humaine et animale.

  • Contexte et enjeu...

Rôle des poussins super-excréteurs dans la transmission des salmonelles

 
 
Publié le 18/02/2019

à fonds génétique identique, seul un petit pourcentage d'animaux sont infectés très rapidement

La salmonellose est l’une des zoonoses les plus prépondérantes dans le monde. Les volailles et les porcs, principales sources de contamination de l’homme, sont majoritairement porteurs asymptomatiques et excrètent dans l’environnement de grandes quantités de bactéries. Jusqu’à présent, il était admis que tous les animaux, ayant le même fonds génétique, avaient les mêmes proba...

Sérums de beurre et babeurre

 
 
Publié le 14/02/2019

Des co-produits laitiers bientôt valorisés en nutrition humaine pour leur richesse en lipides bioactifs

Les lipides polaires sont utilisés comme ingrédients émulsifiants et texturants dans l’industrie alimentaire. Le babeurre et le sérum de beurre, des co-produits issus de l’industrie beurrière, constituent une source concentrée de lipides polaires laitiers : ils seraient donc une alternative intéressante à la lécithine de soja habituellement utilisée dans l’industrie aliment...