#Inra2025 #Food : une alimentation saine et durable

Une alimentation saine et durable

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Food : une alimentation saine et durable

L’approvisionnement des consommateurs, souvent urbains, en aliments sains et produits dans un souci de durabilité de l’ensemble de la chaîne alimentaire, appelle des travaux de recherche sur les relations entre urbanité et alimentation, sur les impacts – positifs comme négatifs – des systèmes alimentaires sur la santé et sur la conception des qualités des aliments, en lien avec l’amont des systèmes alimentaires.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #Food-1 : De nouveaux systèmes alimentaires territorialisés, notamment
urbains

> #Food-2 : Les systèmes alimentaires
alliés de la santé

  > #Food-3 : Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 3 : permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : transports et systèmes urbains durables

Transports et systèmes
urbains durables

Nombre de résultats par page

La composition du microbiote intestinal prédit l’efficacité et la tolérance de l’immunothérapie du cancer chez l’homme

 
 
Publié le 17/01/2018

une modification de la composition du microbiote intestinal pourrait améliorer l’efficacité du traitement

Des équipes de l’AP-HP, de l’Inra, de Gustave Roussy et de l’Inserm montrent le rôle du microbiote dans la réponse aux immunothérapies du cancer. Elles révèlent que chez l’homme, la composition du microbiote intestinal aide à identifier les malades qui vont répondre favorablement ou non au traitement du mélanome, l’ipilimumab. Cette étude clinique, menée chez 26 pa...

Dynamique des préférences gustatives chez le nourrisson

 
 
Publié le 17/01/2018

le suivi de plus de 150 nourrissons

Les réactions des nourrissons face aux saveurs peuvent en partie expliquer leurs réactions face aux aliments porteurs de ces saveurs. Grâce au suivi de plus de 150 nourrissons dans le cadre du dispositif longitudinal OPALINE, nous avons pu fournir une description exhaustive des trajectoires d’appréciation de l’ensemble des saveurs (sucrée, salée, amère, acide et umami) ainsi que pour le gras de 3 à 20 mois. Ces trajectoires d’appréciation ont...

Formulation et procédés de fabrication des gels laitiers enrichis en globulines de fèverole

 
 
Publié le 17/01/2018

Impact sur la rétention protéique chez le jeune rat en croissance

La formulation et les conditions du procédé de fabrication des aliments, notamment protéiques, pourraient influencer la digestibilité et la biodisponibilité des nutriments les composant. L’objectif était d'évaluer les effets métaboliques d’un enrichissement de gels laitiers en globulines de féverole (Vicia faba) et/ou en protéines de lactosérum et du processus de gélification (acidification avec le glucono-δ-l...

Vers la synthèse d’antibiotiques par une nouvelle enzyme bactérienne

 
 
Publié le 17/01/2018

un nouveau mécanisme enzymatique capable de transformer un peptide en une molécule bio-active.

Des chercheurs de l’Inra et de l'Inserm ont découvert un nouveau type d’enzymes bactériennes capables de produire des peptides à activité antibiotique jusqu'alors jamais identifiés. Publiés dans Nature Chemistry, ces travaux sont prometteurs pour la synthèse de molécules d’intérêt pharmaceutique et la conception de nouveaux antibiotiques.

...

Une approche de chrono-nutrition avec du fructose permet d’épargner la masse maigre chez l’âgé en dénutrition

 
 
Publié le 17/01/2018

La consommation de fructose à jeun chez l’âgé permet de ralentir la perte de masse musculaire

L’un des facteurs majeurs identifié comme affectant la perte de mobilité et d’autonomie chez la personne âgée est la sarcopénie, qui se voit fortement aggravée lors de situations de dénutrition ou malnutrition. Nous avons montré qu’une stratégie interventionnelle de chrono-nutrition fournissant uniquement du fructose pendant la période nocturne permettait de réduire la mobilisati...