#Inra2025 #Food : une alimentation saine et durable

Une alimentation saine et durable

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Food : une alimentation saine et durable

L’approvisionnement des consommateurs, souvent urbains, en aliments sains et produits dans un souci de durabilité de l’ensemble de la chaîne alimentaire, appelle des travaux de recherche sur les relations entre urbanité et alimentation, sur les impacts – positifs comme négatifs – des systèmes alimentaires sur la santé et sur la conception des qualités des aliments, en lien avec l’amont des systèmes alimentaires.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #Food-1 : De nouveaux systèmes alimentaires territorialisés, notamment
urbains

> #Food-2 : Les systèmes alimentaires
alliés de la santé

  > #Food-3 : Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 3 : permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : transports et systèmes urbains durables

Transports et systèmes
urbains durables

Nombre de résultats par page

Le département SAD contribue à l'objectif #Food-2

 
 
Publié le 22/11/2016

L’enjeu scientifique est de montrer comment l’évolution du rapport entre individu et collectif dans les sociétés contemporaines, en faisant émerger de nouveaux types de réseaux et de collectifs dans les systèmes alimentaires, contribue à la transformation des pratiques alimentaires des consommateurs « ordinaires ». En particulier, en quoi et à quelles conditions les innovations sociales liées à cette évolution peuvent-elles faire naître une consommation engagée et de nouve...

Le département SAE2 contribue à l'objectif #Food-2

 
 
Publié le 21/11/2016

Déterminants des pratiques et des choix alimentaires

De nouvelles méthodologies, notamment expérimentales, permettent d’approfondir la connaissance des mécanismes de choix alimentaires, pour analyser l’impact de l’information, des prix et des caractéristiques des produits. Ces travaux permettent d’éclairer les débats sur l’étiquetage nutritionnel par exemple. Une perspective plus large vise à restituer les pratiques d’achat, de préparation culinaire et de prise de repas,...

Le département MIA contribue à l'objectif #Food-2

 
 
Publié le 20/11/2016

Des recherches récentes ont établi l’influence de la composition du microbiote intestinal en termes d’impact des modes d’alimentation sur le bien-être et la santé. Des chercheurs de Mathématiques et Informatique Appliquées (MIA) collaborent avec des physiologistes et des nutritionnistes pour modéliser la dynamique du microbiote en fonction de l’alimentation et des caractéristiques individuelles. (AM2, CT1, CT2).
MIA_CT1&2, MIA_AM2

Schéma stratégique du département MIA

Le métaprogramme DID'IT contribue à l'objectif #Food-2

 
 
Publié le 19/11/2016

Le métaprogramme Déterminants et Impacts de la Diète, Interactions et Transitions (DID’IT) contribue à cet objectif à travers ses axes 1 et 2.

Axe 1 La description les pratiques et les comportements alimentaires dans la population (prévalences, évolutions, émergences, modes de diffusion, etc…) et leur impact sur la santé des populations est un objectif primordial du métaprogramme. Une attention particulière est portée à la caractérisation des populations les plus fragiles du...

Le métaprogramme GISA contribue à l'objectif #Food-2

 
 
Publié le 18/11/2016

Le métaprogramme Gestion Intégrée de la Santé des Animaux (GISA) contribue à cet objectif au titre du rôle de la santé des animaux à la limitation des risques zoonotiques alimentaires ou non alimentaires. Il s’agit d’un bénéfice induit, sur la santé des consommateurs, du bon état sanitaire des troupeaux d’animaux d’élevage. Au regard du nombre des zoonoses existantes, il ne peut y avoir de consommateurs en bonne santé sans des animaux eux-mêmes en bonne santé. C’est...