#Inra2025 #Food : une alimentation saine et durable

Une alimentation saine et durable

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Food : une alimentation saine et durable

L’approvisionnement des consommateurs, souvent urbains, en aliments sains et produits dans un souci de durabilité de l’ensemble de la chaîne alimentaire, appelle des travaux de recherche sur les relations entre urbanité et alimentation, sur les impacts – positifs comme négatifs – des systèmes alimentaires sur la santé et sur la conception des qualités des aliments, en lien avec l’amont des systèmes alimentaires.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #Food-1 : De nouveaux systèmes alimentaires territorialisés, notamment
urbains

> #Food-2 : Les systèmes alimentaires
alliés de la santé

  > #Food-3 : Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 3 : permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : transports et systèmes urbains durables

Transports et systèmes
urbains durables

Nombre de résultats par page

Des odeurs pour redonner de l’appétit aux patients atteints par la maladie d’Alzheimer

 
 
Publié le 13/02/2019

C’est possible !

Nous avons étudié l’impact de la diffusion d’une odeur alimentaire avant le déjeuner (amorçage olfactif) sur la prise alimentaire et le comportement à table chez des personnes âgées atteintes de maladie d’Alzheimer. Bien que cet effet reste à confirmer sur le long terme, les résultats ont montré un impact positif de cet amorçage sur la consommation du plat principal, offrant une perspective intéressante pour prévenir et lutter contre la dénutrition au sei...

Une alimentation riche en fromage dès le plus jeune âge protégerait des allergies

 
 
Publié le 13/02/2019

allergies alimentaires ou dermatologiques

Une étude menée par le CHU de Besançon et l’Inra met en évidence l’intérêt d’une alimentation riche en fromage dès le plus jeune âge. Pour la première fois, est établie une association entre la consommation de fromage et la probabilité de développer des maladies allergiques alimentaires ou dermatologiques, indépendamment de la consommation de divers autres aliments (légumes ou fruits, céréales, pain, viande, gâteaux et yaourts) e...

Consommation d’aliments ultra-transformés et risque de cancer

 
 
Publié le 13/02/2019

Plus de 100 000 participants suivis sur 8 ans 

Une nouvelle étude associant des chercheurs de l'Inserm, de l'Inra et de l’Université Paris 13 (Centre de recherche épidémiologie et statistique (CRESS) Sorbonne Paris Cité, équipe EREN) suggère une association entre la consommation d'aliments ultra-transformés et le sur-risque de développer un cancer. Au total, 104 980 participants de la cohorte française NutriNet-Santé ont été inclus. Au cours du suivi (8 ans), 2 228 cas de cancer...

Mariner la viande rouge pour limiter le risque de cancer colorectal

 
 
Publié le 13/02/2019

En cause, le fer héminique

L’OMS a classé la consommation de viandes rouges comme probablement cancérogène pour l’homme. Une marinade en présence d’extraits aqueux d’olive et de raisin, riches en antioxydants, se révèlerait efficace pour réduire le risque de cancer du côlon. C’est ce qu’établit une étude menée par des chercheurs de l’Inra, de l’ADIV (Institut technique agroindustriel des filières viande) et du Centre de recherche en nutrition humaine CRNH d’Auver...

Une alimentation maternelle déséquilibrée affecte le système digestif de la descendance 

 
 
Publié le 13/02/2019

en générant des taux élevés d'hormone du stress chez la descendance

Une carence en protéines chez la femelle en gestation est associée à des anomalies digestives durables pour la descendance. En étudiant le lien entre malnutrition périnatale et système digestif chez le rat, une équipe de chercheurs de l'Inserm en collaboration avec l’Inra et l'Université et CHU de Nantes a découvert des anomalies fonctionnelles digestives chez les ratons et une réponse inadaptée au stress. Bie...