#Inra2025 #Food : une alimentation saine et durable

Une alimentation saine et durable

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Food : une alimentation saine et durable

L’approvisionnement des consommateurs, souvent urbains, en aliments sains et produits dans un souci de durabilité de l’ensemble de la chaîne alimentaire, appelle des travaux de recherche sur les relations entre urbanité et alimentation, sur les impacts – positifs comme négatifs – des systèmes alimentaires sur la santé et sur la conception des qualités des aliments, en lien avec l’amont des systèmes alimentaires.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #Food-1 : De nouveaux systèmes alimentaires territorialisés, notamment
urbains

> #Food-2 : Les systèmes alimentaires
alliés de la santé

  > #Food-3 : Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 3 : permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : transports et systèmes urbains durables

Transports et systèmes
urbains durables

Nombre de résultats par page

Réalisation d'un numéro spécial "Food Science and technology in France : INRA's contribution to this area" 

 
 
Publié le 17/05/2018

Une formidable opportunité de communication internationale

Invité par l'éditeur du journal "Innovative Food Science and Emerging Technologies" pour contribuer à un numéro spécial, le département CEPIA a très largement mobilisé sa communauté de chercheurs et ingénieurs pour réaliser une série de 14 articles portant sur les activités du département dans le domaine de l'étude et la conception d'aliments. Ce projet a permis de fédérer les unités autour d'un travail collectif don...

Valofrom : un nouveau concept fromager

 
 
Publié le 17/05/2018

pour développer des produits innovants distincts des fromages actuels

Les chercheurs et ingénieurs de l'unité Science et Technologie du Lait et de l'Oeuf (STLO) ont développé et breveté un procédé fromager entièrement reconçu. L'objectif est de (i) simplifier le schéma de fabrication, et donc (ii) améliorer l'éco-efficience du procédé et enfin (iii) offrir la possibilité de diversifier les fonctionnalités du produit. Le nouveau procédé fromager permet de réaliser en 4 jours...

Effets physiologiques de la structure des aliments

 
 
Publié le 17/05/2018

La structure des aliments : un déterminant majeur du lieu d'absorption des nutriments 

Les chercheurs et ingénieurs de l'unité Génie et Microbiologie des Procédés Alimentaires (GMPA) ont conçu des aliments de structures parfaitement définies en contrôlant l'énergie thermomécanique mise en oeuvre pour mélanger les fractions protéique et lipidique, puis ont réalisé des expériences de digestion in vitro et chez le rat. Les propriétés structurelles (taille des gouttelettes d'huil...

L’Inra, TerreAzur (Groupe POMONA) et le CTIFL s’associent

 
 
Publié le 18/01/2018

dans le cadre d’un projet pour expérimenter de nouvelles tomates de goût

Dans le contexte de la Fête des fruits et légumes frais, Philippe Mauguin, PDG de l’Inra, Jean-Brice Hernu, Directeur de TerreAzur, filiale du Groupe Pomona, Louis Orenga, DG du CTIFL, Louis Foret, DG d’Agri Obtentions, ont signé une convention de collaboration le 29 juin 2017 qui vise à valoriser les caractéristiques gustatives et de rusticité de deux variétés de tomates nouvellement obtenues par l’Inr...

Fusarium graminearum, un génome à deux vitesses

 
 
Publié le 10/01/2018

Un enjeu agronomique et sanitaire majeur à l'échelle mondiale

De récentes observations suggèrent une évolution rapide des populations de F. graminearum, agent majoritaire de la fusariose des épis et principal responsable de la contamination des grains par des mycotoxines de la famille des trichothécènes, questionnant ainsi la durabilité des moyens de luttes actuels. Mieux comprendre le potentiel adaptatif du pathogène est déterminant pour anticiper la survenue d’épidémies et d...