#Inra2025 #Food : une alimentation saine et durable

Une alimentation saine et durable

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Food : une alimentation saine et durable

L’approvisionnement des consommateurs, souvent urbains, en aliments sains et produits dans un souci de durabilité de l’ensemble de la chaîne alimentaire, appelle des travaux de recherche sur les relations entre urbanité et alimentation, sur les impacts – positifs comme négatifs – des systèmes alimentaires sur la santé et sur la conception des qualités des aliments, en lien avec l’amont des systèmes alimentaires.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #Food-1 : De nouveaux systèmes alimentaires territorialisés, notamment
urbains

> #Food-2 : Les systèmes alimentaires
alliés de la santé

  > #Food-3 : Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 3 : permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : transports et systèmes urbains durables

Transports et systèmes
urbains durables

Nombre de résultats par page

Sak4, une enzyme originale pour favoriser le flux de gènes chez les bactériophages

 
 
Publié le 19/02/2019

la phagothérapie d'actualité dans un contexte de bactéries résistantes aux antibiotiques

Les bactériophages, ou virus bactériens, sont présents dans tous les écosystèmes microbiens et sont des vecteurs de transfert horizontal de gènes. Nous avons montré cependant que très peu d’entre eux véhiculent des gènes de résistance aux antibiotiques (Enault et al. 2016), contrairement aux plasmides conjugatifs. Cependant, ils véhiculent diverses toxines, et semblent être des sources i...

Mécanismes de persistance d’une souche EHEC dans l’environnement de la ferme

 
 
Publié le 19/02/2019

Mieux connaître la physiologie et l'écologie des EHEC dans le tube digestif du bovin et dans l'environnement de la ferme

La souche E. coli O157:H7 MC2, isolée récemment d’une ferme française, survit et se développe dans les différents compartiments digestifs bovins. Elle persiste de longues périodes dans des fèces de bovins à 15°C, et active dans ces conditions, différents gènes de stress et plusieurs systèmes toxine-antitoxine (GhoT/GhoS, HicA/HicB et EcnB/EcnA), ce qui contri...

Perturber la communication entre les cellules pour inhiber la virulence de la bactérie Bacillus cereus

 
 
Publié le 18/02/2019

La découverte de nouvelles stratégies antimicrobiennes est un objectif majeur de santé publique

Chez Bacillus cereus, bactérie pathogène pour l’homme, l’expression des gènes de virulence est synchronisée et repose sur la capacité des microorganismes à communiquer entre eux. Des chercheurs de l’Inra et leurs collègues israéliens ont conçu des peptides de synthèse capables d’inhiber le système de communication intercellulaire impliqué dans ce processus. Ces travaux, publi...

Intégration des données omiques pour une Appréciation Quantitatives des Risques Microbiologiques plus performante en sécurité des aliments

 
 
Publié le 18/02/2019

se positionner sur le plan européen et international

Afin de construire de futurs programmes de recherche européens, SECALIM a co-organisé en 2016 un workshop dont le fruit des réflexions a été valorisé en 2018 par un éditorial et 4 publications qui décrivent les futures applications en sécurité et salubrité des aliments des technologies de séquençage haut débit et des approches multi-omiques, pour l’amélioration de l’exposition aux dangers et la caractérisation des mécan...

La remarquable évolution génomique des levures de fromage et de vin

 
 
Publié le 18/02/2019

Saccharomyces cerevisiae a façonné son génome pour s'adapter à des environnements différents

Les levures S. cerevisiae présentent des populations spécifiques associées à leurs niches écologiques. Le séquençage du génome de 82 souches de vin, de vin de voile, de rhum, de pain, de fromage (et lait fermenté), de chêne a révélé leurs spécificités. Les génomes des souches de ces populations diffèrent par leur contenu génique, l’amplification et la différentiation de certai...