#Inra2025 #Food : une alimentation saine et durable

Une alimentation saine et durable

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Food : une alimentation saine et durable

L’approvisionnement des consommateurs, souvent urbains, en aliments sains et produits dans un souci de durabilité de l’ensemble de la chaîne alimentaire, appelle des travaux de recherche sur les relations entre urbanité et alimentation, sur les impacts – positifs comme négatifs – des systèmes alimentaires sur la santé et sur la conception des qualités des aliments, en lien avec l’amont des systèmes alimentaires.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

3 Objectifs


> #Food-1 : De nouveaux systèmes alimentaires territorialisés, notamment
urbains

> #Food-2 : Les systèmes alimentaires
alliés de la santé

  > #Food-3 : Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 3 : permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif ONU 6 : garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif ONU 11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif ONU 12 : établir des modes de consommation et de production durables

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : transports et systèmes urbains durables

Transports et systèmes
urbains durables

Nombre de résultats par page

Je mange moins de viande 

 
 
Publié le 26/02/2019

Pourquoi ? Quels arguments ?

Un débat vif, parfois très polarisé, se joue sur la consommation de produits animaux dans les pays développés. Cet article propose de modéliser une partie de la diversité d’arguments en jeu à partir d’un échantillon provenant principalement d’internet, mais aussi de journaux et de présentations scientifiques. On peut notamment observer la place dominante des arguments de santé vis-à-vis des considérations éthiques ou environnementales. La formal...

Sérums de beurre et babeurre

 
 
Publié le 14/02/2019

Des co-produits laitiers bientôt valorisés en nutrition humaine pour leur richesse en lipides bioactifs

Les lipides polaires sont utilisés comme ingrédients émulsifiants et texturants dans l’industrie alimentaire. Le babeurre et le sérum de beurre, des co-produits issus de l’industrie beurrière, constituent une source concentrée de lipides polaires laitiers : ils seraient donc une alternative intéressante à la lécithine de soja habituellement utilisée dans l’industrie aliment...

Hétérogénéité et propriétés mécaniques des membranes lipidiques

 
 
Publié le 30/01/2019

Comprendre l’organisation des lipides de la membrane du globule gras

Les lipides polaires présents dans la membrane du globule gras peuvent coexister sous des formes gel, liquide ou intermédiaire dite liquide-ordonné. Cette coexistence introduit une variation de la rigidité locale de membranes modèles, qui existe aussi sur le globule gras natif en tenant compte de la présence des protéines membranaires. Cette hétérogénéité mécanique pourrait avoir des conséquences sur la stabil...

Vers une maîtrise de la teneur en lipides des amidons de céréales

 
 
Publié le 30/01/2019

Les lipides complexés aux amidons de céréales impactent fortement leurs propriétés technologiques et nutritionnelles. En couplant les nouvelles techniques d’imagerie MALDI à l’expression spatio-temporelle des gènes du métabolisme lipidique, l’origine de ces lipides, notamment de son composé majeur, la lysophosphatidylcholine, a pu être mise en évidence au cours du développement de l’albumen du grain de maïs.

  • Contexte et enjeux

Contrairement aux amidons de tubercules (...

Quand les jeunes enfants apprennent à manger une grande variété de textures

 
 
Publié le 30/01/2019

L'acceptabilité de la texture des aliments 

L’acceptabilité de la texture des aliments de diversification a été peu étudiée, sur très peu de textures et jamais de façon longitudinale. Nous avons évalué l’acceptabilité de la texture de divers aliments chez 2 groupes d’enfants (entre 6 et 10 mois et 12 et 18 mois). Ces données révèlent que les enfants acceptent en petite quantité la plupart des textures proposées ; à un âge souvent plus précoce que ce que leur donnent le...