• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

La composition du microbiote intestinal prédit l’efficacité et la tolérance de l’immunothérapie du cancer chez l’homme

Publié le 09/01/2018
Mots-clés : MICA - FOOD-2

une étude clinique menée chez 26 patients

Des équipes de l’AP-HP, de l’INRA, de Gustave Roussy et de l’Inserm montrent le rôle du microbiote dans la réponse aux immunothérapies du cancer. Elles révèlent que chez l’homme, la composition du microbiote intestinal aide à identifier les malades qui vont répondre favorablement ou non au traitement du mélanome, l’ipilimumab. Cette étude clinique, menée chez 26 patients, suggère qu’une modification de la composition du microbiote intestinal pourrait améliorer l’efficacité du traitement.

Ces résultats sont publiés dans la revue Annals of Oncology et constituent une nouvelle étape vers le traitement personnalisé des cancers : Chaput, Lepage et al. Ann of Oncol June 2017

Pour en savoir plus : http://presse.inserm.fr/la-composition-du-microbiote-intestinal-predit-lefficacite-et-la-tolerance-de-limmunotherapie-du-cancer-chez-lhomme-2/28119/

Contact : Leclerc-Lepage, Unité MICALIS, équipe PhylHom, Département : MICA-AlimH, Centre INRA de Recherche : Jouy en Josas