• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

#Food-1

De nouveaux systèmes alimentaires territorialisés, notamment urbains

À noter : cet objectif se prête particulièrement bien à des actions de recherche participative et d’innovation ouverte

  • Agricultures urbaine et péri-urbaine : caractérisation et conception des formes d’agriculture et des pratiques agricoles dans un environnement très anthropisé, des services écosystémiques de ces agricultures notamment en ce qui concerne les sols
  • Innovations sociales : description des nouvelles formes d’organisation de la distribution et consommation des aliments dans les villes et à proximité, évaluation de leurs effets sur les comportements d’achat et d’alimentation et sur la cohésion sociale dans différents groupes urbains, rôle et impact des politiques locales sur ces innovations sociales
  • Durabilité et résilience : modélisation intégrée du fonctionnement biophysique des systèmes urbains (continuité ville-campagne ; conception des paysages alimentaires urbains), empreinte environnementale et coexistence des modèles alimentaires, leviers d’action pour des politiques publiques visant à l’adoption de comportements favorables à la santé et à l’environnement.

 

Les contributions à cet objectif concernent en premier lieu l’évaluation des caractéristiques des comportements de consommation des populations urbaines (département AlimH, métaprogrammes DID'IT et GloFoodS). L’impact de ces nouvelles pratiques de consommation est étudié d’un point de vue économique et sociologique par le département SAE2. La conception de systèmes alimentaires urbains ainsi que l’accompagnement de l'émergence de politiques alimentaires en ville sont abordés par le département SAD. Les conditions sanitaires des pratiques de production, distribution, consommation sont étudiées par les départements MICA et PHASE pour les produits animaux. Enfin les conditions de gestion des déchets en milieu urbain, la conception de méthodologies d’épuration telles que la bioremédiation, les procédés de traitement des MAFOR et des eaux usées sont étudiés par le département EA et dans le cadre des métaprogrammes ECOSERV et MEM.

Mots-clés : FOOD-1

Sortie de l'ouvrage "Construire des politiques alimentaires urbaines" aux Editions QUAE

 
 
Publié le 02/06/2017

Construire des politiques alimentaires urbaines , Concepts et démarches

Ce livre édité aux Editions QUAE est signé de Caroline Brand,Nicolas Bricas, Damien Conaré, Benoit Daviron, Julie Debru, Laura Michel, Christophe-Toussaint Soulard (Coordinateurs).

Il décrit les cadres conceptuels existants pour une démarche d’analyse des politiques alimentaires urbaines, au croisement des concepts de système alimentaire et de ville durable. Il constitue une base de travail pour identifier des que...

Le département AlimH contribue à l'objectif #Food-1

 
 
Publié le 12/12/2016

Au chapitre de la caractérisation des déterminants des comportements alimentaires en lien avec les évolutions sociétales, la particularité des dimensions territoriales, notamment urbaines, sont un axe de recherche en essor. Il s’agit de définir les évolutions des comportements alimentaires des urbains, leurs particularités en fonction des caractéristiques individuelles (en particulier socio-démographiques et psychologiques, expériences antérieures, statut pondéral, capacités...

Le département MICA contribue à l'objectif #Food-1

 
 
Publié le 11/12/2016

Innovations sociales

Le département Microbiologie et Chaîne Alimentaire (MICA) peut contribuer à étudier les conséquences sur la sécurité sanitaire des innovations sociales (CT2) en milieu urbain sur la production, la distribution et la consommation d’aliments, ainsi qu’à la recherche de moyens de maîtrise des risques adaptés.
MICA CT2

Schéma stratégique du département MICA

Le département EA contribue à l'objectif #Food-1

 
 
Publié le 10/12/2016

En ce qui concerne la gestion durable des ressources et des milieux par l’agriculture, la stratégie scientifique du département Environnement et Agronomie (EA) s’oriente sur la conception de méthodologies d’épuration telles que la bioremédiation, les procédés de traitement des MAFOR et des eaux usées, les processus de rétention, dégradation et filtration, intervenant dans les infrastructures paysagères en vue de l’épuration des contaminants et du maintien de la biodiversi...

Le département PHASE contribue à l'objectif #Food-1

 
 
Publié le 09/12/2016

La contribution de Physiologie Animale et Systèmes d’Élevage (Phase) sera de participer à l’état des lieux sur l’élevage urbain et péri-urbain, et de réfléchir à leur intérêt en termes de durabilité, et aux risques qu'ils présentent en particulier sur le plan sanitaire. Les recherches sur l'aquaponie seront poursuivies et étendues à la façon de connecter les systèmes agricoles urbains avec des systèmes d’élevage valorisant leurs déchets.
PHASE_Défi4, CTS

Schéma st...