• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#Food-2

Les systèmes alimentaires alliés de la santé

  • Comportements alimentaires et nutrition humaine : effets de la complexité de l’aliment et des régimes alimentaires sur les fonctions physiologiques et sur le microbiote intestinal de l’homme ; déterminants et modélisation des impacts des consommations sur la santé publique, les pratiques de production agro-alimentaire, la réduction des pertes, l’environnement et le changement climatique
  • Exposition environnementale et sûreté des chaines alimentaires : approche exposomique intégrant les expositions chimiques, physiques, microbiologiques de l’individu au cours de sa vie ; prédiction du comportement environnemental et de la toxicité des molécules et des mélanges pour les milieux et pour l’homme ; dynamique de transmission des agents pathogènes entre règnes ; coévolution hôte-pathogène et pathogénicité ; antibiorésistance

 

Les contributions à cet objectif concernent d’une part les travaux sur la compréhension et les actions possibles sur les déterminants des comportements et des choix alimentaires visant à l’adoption, par les consommateurs, d’habitudes alimentaires plus saines et durables (départements AlimH, SAE2, métaprogramme DID’IT). Elles concernent d’autre part des approches couplées associant biologie, physiologie, épidémiologie et exploration clinique (notamment technologies de type omique), ainsi que des approches physiques originales (de type imagerie) permettent de décrypter les mécanismes à la base des effets des aliments sur la santé humaine, via leurs impacts sur le microbiote intestinal et sur les grandes fonctions physiologiques et psychologiques  (départements AlimH, MICA, MIA et CEPIA, métaprogrammes MEM et DID’IT). Les questions de toxicologie et de sûreté sanitaire des aliments complètent ces approches (départements AlimH, MICA) y compris par leur origine environnementale (département EFPA) ou par les conditions de culture et d’élevage (départements SPE, BAP, SA) dans une démarche de « une seule santé ».

Mots-clés : FOOD-2

Quand Listeria monocytogenes s’endort

 
 
Publié le 24/05/2018

La capacité de Listeria monocytogenes à générer des formes intracellulaires dormantes qui pourraient être hébergées de façon insoupçonnée chez leur hôte

  • Résumé

Infection grave, d'origine alimentaire, due à la bactérie Listeria monocytogenes, la listériose est associée à des manifestations cliniques sévères et un taux de mortalité élevé chez les individus dont le système immunitaire est affaibli. Des chercheurs de Micalis, en collaboration avec des collègues de l...

Réalisation d'un numéro spécial "Food Science and technology in France : INRA's contribution to this area" 

 
 
Publié le 17/05/2018

Une formidable opportunité de communication internationale

Invité par l'éditeur du journal "Innovative Food Science and Emerging Technologies" pour contribuer à un numéro spécial, le département CEPIA a très largement mobilisé sa communauté de chercheurs et ingénieurs pour réaliser une série de 14 articles portant sur les activités du département dans le domaine de l'étude et la conception d'aliments. Ce projet a permis de fédérer les unités autour d'un travail collectif don...

Effets physiologiques de la structure des aliments

 
 
Publié le 17/05/2018

La structure des aliments : un déterminant majeur du lieu d'absorption des nutriments 

Les chercheurs et ingénieurs de l'unité Génie et Microbiologie des Procédés Alimentaires (GMPA) ont conçu des aliments de structures parfaitement définies en contrôlant l'énergie thermomécanique mise en oeuvre pour mélanger les fractions protéique et lipidique, puis ont réalisé des expériences de digestion in vitro et chez le rat. Les propriétés structurelles (taille des gouttelettes d'huil...

Consommation d'aliments ultra-transformés et risque de cancer

 
 
Publié le 04/05/2018

Une première piste ouverte dans le cadre d'une collaboration Inserm - Inra - Université Paris 13 (équipe EREN)

 

Une nouvelle étude associant des chercheurs de l'Inserm, de l'Inra et de l’Université Paris 13 (Centre de recherche épidémiologie et statistique Sorbonne Paris Cité, équipe EREN) suggère une association entre la consommation d'aliments ultra-transformés et le sur-risque de développer un cancer. Au total, 104 980 participants de la cohorte française NutriNet-Santé ont...

Identification de nouveaux profils alimentaires : estimation des impacts environnementaux et individuels.

 
 
Publié le 04/05/2018

Fournir une dimension "durable" aux recommandation nutritionnelles françaises

La non-durabilité des systèmes alimentaires actuels est maintenant reconnue. Au-delà des effets délétères des régimes occidentaux riches en graisses et en sucres sur la santé, l’environnement est impacté de manière dramatique. La plupart des études portant sur les liens entre l’alimentation durable et la santé, ne distinguent pas les modes de production des aliments. Or les différents itinéraires t...