• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#Food-3

Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

  • Maîtrise et conception des qualités des aliments : relation structure-fonction des matières et produits alimentaires ; cibles de qualité pour la production agricole ; modélisation multidimensionnelle de la qualité ; outils d’aide à la décision y compris des techniques d’analyse rapide
  • Procédés de transformation et de conservation : éco-conception des procédés alimentaires ; transformation minimale (ex : fonctionnalisation de la matière première, fermentations alimentaires, réduction d’échelle des procédés) ; caractérisation des fonctionnalités d’intérêt des ferments ; emballages intelligents, multifonctionnels et durables
  • Stratégies territoriales, de filières et d’entreprises : dynamiques et organisations territoriales des systèmes alimentaires (répartition de la valeur entre acteurs des filières, résistance et résilience aux chocs économiques ou sanitaires) ; concurrence et complémentarité entre industries alimentaires, agro-industries et distribution ; stratégies des entreprises vis-à-vis des politiques publiques et des réglementations

 

Contribuer à cet objectif implique dès l’amont de mettre en œuvre les leviers de la génétique classique et de la sélection génomique (départements BAP et GA) et d’approfondir les liens entre génotype et phénotype en relation avec les conditions de production (départements EA, PHASE et SA). La construction raisonnée nécessite également de maîtriser les relations procédés et/ou bioprocédés - produits (départements CEPIA, MICA et métaprogramme MEM). Enfin le caractère multiple de la qualité et les attendus en termes de durabilité réclament d’être en capacité d’intégrer des connaissances nombreuses et hétérogènes pour proposer des outils d’aide à la décision (départements MIA et CEPIA). La dimension économique et sociale est abordée au travers de l’étude de la stratégie des acteurs pour organiser les marchés et de leur régulation par les politiques publiques et de la conception de nouveaux systèmes alimentaires innovants et territorialisés (départements SAE2 et SAD, métaprogramme GloFoodS). 

Mots-clés : FOOD-3

L’Inra, TerreAzur (Groupe POMONA) et le CTIFL s’associent

 
 
Publié le 18/01/2018

dans le cadre d’un projet pour expérimenter de nouvelles tomates de goût

Dans le contexte de la Fête des fruits et légumes frais, Philippe Mauguin, PDG de l’Inra, Jean-Brice Hernu, Directeur de TerreAzur, filiale du Groupe Pomona, Louis Orenga, DG du CTIFL, Louis Foret, DG d’Agri Obtentions, ont signé une convention de collaboration le 29 juin 2017 qui vise à valoriser les caractéristiques gustatives et de rusticité de deux variétés de tomates nouvellement obtenues par l’Inr...

Fusarium graminearum, un génome à deux vitesses

 
 
Publié le 10/01/2018

Un enjeu agronomique et sanitaire majeur à l'échelle mondiale

De récentes observations suggèrent une évolution rapide des populations de F. graminearum, agent majoritaire de la fusariose des épis et principal responsable de la contamination des grains par des mycotoxines de la famille des trichothécènes, questionnant ainsi la durabilité des moyens de luttes actuels. Mieux comprendre le potentiel adaptatif du pathogène est déterminant pour anticiper la survenue d’épidémies et d...

Compréhension du métabolisme azoté et des arômes en fermentation œnologique

 
 
Publié le 09/01/2018

 Ce travail ouvre la voie au développement d’un modèle descriptif et prédictif de la production des arômes fermentaires

Une méthode d’analyse quantitative du métabolisme, basée sur la réconciliation de bilans massiques et isotopiques d’une série d’expériences de traçage isotopique a été développée pour comprendre comment les levures gèrent une ressource d’azote multiple. Cette approche a apporté un éclairage original d’une part sur le devenir intracellulaire de c...

Construire la qualité du champ à l’assiette : exemple de la tomate d’industrie 

 
 
Publié le 05/01/2018

une diminution de 40% de l'irrigation sans perte de rendement

Diminuer de 40% l’irrigation des tomates d’industrie a permis d’améliorer la valeur technologique des fruits sans perte de rendement. C’est le résultat principal d’une étude combinant des analyses pré- et post-récolte, pour un pilotage de la qualité allant du champ à l’assiette.

La filière française de tomate d’industrie est confrontée à de nombreux défis :
- une demande croissante de produits de qualité...

Effets physiologiques de la structure des aliments: quand les procédés de transformation impactent la digestion des aliments et la composition du microbiote intestinal

 
 
Publié le 04/01/2018

la structure des aliments a des effets marqués sur les vitesses réactionnelles des enzymes digestives et sur les cinétiques de transit

 

Les aliments sont constitués de structures variées qui résultent des matières premières et des procédés de transformation mis en œuvre (cuisson, mélange, gélification, etc) qui peuvent moduler la vitesse et les lieux d’absorption des nutriments. Peut-on hiérarchiser l’influence de ces structures (nature, taille, forme,…) sur les vitesses de...