• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

#Food-3

Les qualités des aliments élaborées dès l’amont

  • Maîtrise et conception des qualités des aliments : relation structure-fonction des matières et produits alimentaires ; cibles de qualité pour la production agricole ; modélisation multidimensionnelle de la qualité ; outils d’aide à la décision y compris des techniques d’analyse rapide
  • Procédés de transformation et de conservation : éco-conception des procédés alimentaires ; transformation minimale (ex : fonctionnalisation de la matière première, fermentations alimentaires, réduction d’échelle des procédés) ; caractérisation des fonctionnalités d’intérêt des ferments ; emballages intelligents, multifonctionnels et durables
  • Stratégies territoriales, de filières et d’entreprises : dynamiques et organisations territoriales des systèmes alimentaires (répartition de la valeur entre acteurs des filières, résistance et résilience aux chocs économiques ou sanitaires) ; concurrence et complémentarité entre industries alimentaires, agro-industries et distribution ; stratégies des entreprises vis-à-vis des politiques publiques et des réglementations

 

Contribuer à cet objectif implique dès l’amont de mettre en œuvre les leviers de la génétique classique et de la sélection génomique (départements BAP et GA) et d’approfondir les liens entre génotype et phénotype en relation avec les conditions de production (départements EA, PHASE et SA). La construction raisonnée nécessite également de maîtriser les relations procédés et/ou bioprocédés - produits (départements CEPIA, MICA et métaprogramme MEM). Enfin le caractère multiple de la qualité et les attendus en termes de durabilité réclament d’être en capacité d’intégrer des connaissances nombreuses et hétérogènes pour proposer des outils d’aide à la décision (départements MIA et CEPIA). La dimension économique et sociale est abordée au travers de l’étude de la stratégie des acteurs pour organiser les marchés et de leur régulation par les politiques publiques et de la conception de nouveaux systèmes alimentaires innovants et territorialisés (départements SAE2 et SAD, métaprogramme GloFoodS). 

Mots-clés : FOOD-3

Le département MICA contribue à l'objectif #Food-3

 
 
Publié le 14/11/2016

Procédés de transformation et de conservation. Dans le cadre des aliments fermentés, Microbiologie et Chaîne Alimentaire (MICA) a pour ambition de concevoir des ferments et des écosystèmes microbiens pour répondre aux objectifs de qualités sensorielles ou de valeur santé de l’aliment, de diminution des intrants et des additifs, de favoriser des circuits courts et des ressources locales ou encore de valoriser des matières premières nouvelles. Par exemple MICA s’intéresse à la...

Le département EA contribue à l'objectif #Food-3

 
 
Publié le 13/11/2016

Au-delà de la production quantitative, il s’agit aussi d’assurer des objectifs de qualité (cahiers des charges contraignants, valorisation plus complète de la plante récoltée, valeur ‘santé’...). Pour le département environnement et agronomie, il s'agit de mettre en place des actions pour l’élaboration de la qualité des produits et coproduits tout au long de l’agro-chaîne (de la semence à la 2nde transformation). Le département EA souhaite notamment consolider le rés...

Le département CEPIA contribue à l'objectif #Food-3

 
 
Publié le 13/11/2016

La contribution du département Caractérisation et Élaboration des Produits Issus de l’Agriculture (CEPIA) à cet objectif correspond à des compétences de caractérisation et de modélisation des matières et des produits, et de connaissance des mécanismes et systèmes de transformation de matières premières et produits finis. Elle vise la conception raisonnée de la qualité des aliments et des bioproduits et l'élaboration de procédés efficients pour des produits durables.

Caract...

Le département BAP contribue à l'objectif #Food-3

 
 
Publié le 12/11/2016

La maîtrise et la conception des qualités des aliments font l’objet d’une contribution du département Biologie et Amélioration des Plantes (BAP) à travers son EnjS4 et le FS4 de son schéma stratégique.

(EnjS4) La génétique et les biotechnologies végétales sont un des leviers qui permettent d'adapter les produits végétaux à une alimentation saine et durable. La génétique classique et la sélection génomique sont utilisées pour améliorer la qualité organoleptique de la t...

Le département PHASE contribue à l'objectif #Food-3

 
 
Publié le 11/11/2016

Le département dispose d'une forte expertise sur l'élaboration de la qualité des produits animaux (œufs, lait, viandes) en fonction des conditions de production : qualité sensorielles et nutritionnelles, ainsi que valeur santé (anti-oxydants et vitamines). Une des priorités est de développer des modèles intégrant les différentes dimensions de la qualité et des outils de prédiction des qualités des produits à l'aide de biomarqueurs (spectres infra-rouges, protéome, microARN,.....