#Inra2025 #Global : l'ambition globale d'atteindre la sécurité alimentaire dans un contexte de transitions

L’ambition globale d’atteindre la sécurité alimentaire

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #Global : l'ambition globale d'atteindre la sécurité alimentaire dans un contexte de transitions

A l’échelle mondiale, les systèmes alimentaires sont soumis à de fortes contraintes liées notamment à des transitions majeures : démographique, nutritionnelle, climatique, énergétique, etc. L’Inra projette son action sur la scène internationale via ses métaprogrammes et notamment GloFoodS pour comprendre les déterminants, les processus et les conséquences des transitions en cours, à des échelles spatiales complémentaires de celles explorées dans les autres priorités thématiques.

 

Contexte et vision
Acquis et perspective

4 Objectifs


> #Global-1 : Des transitions globales assumées

> #Global-2 : La disponibilité des bio-
ressources gérée aux différentes échelles

   

> #Global-3 : Une vision intégrée des comportements, des marchés et des échanges

> #Global-4 : Des approches territorialisées au service d’une compréhension générique des performances des systèmes alimentaires

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif ONU 10 : réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Défi SNR : sociétés innovantes, intégratives et adaptatives

sociétés innovantes,
intégratives et adaptatives

Nombre de résultats par page

Le CESBIO devient une unité sous contrat (USC) de l’INRA

 
 
Publié le 17/05/2019

Pour renforcer et amplifier un partenariat déjà bien établi en télédétection

Le 1er janvier 2018 le CESBIO, Centre d’Etudes spatiales de la Biosphère, UMR associant le CNRS, l’Université Paul Sabatier, le CNES et l’IRD est devenu une USC (Unité Sous Contrat) de l’INRA. Ce partenariat permet de bénéficier de services opérationnels issus de la télédétection à fort potentiels pour les recherches conduites à l’INRA notamment la cartographie annuelle de l’occupation des...

Le développement de l’agriculture biologique en Afrique

 
 
Publié le 19/02/2019

Caractérisation des systèmes africains par élicitation probabiliste d’experts

L’absence de données chiffrées pour évaluer les performances de l’agriculture biologique en Afrique conduit les chercheurs à tester de nouvelles méthodes de travail. L’élicitation probabiliste d’experts permet de quantifier les connaissances des techniciens locaux, agents de développement, chercheurs et de caractériser leurs incertitudes. Cette approche représente les connaissances des experts s...

Un outil pour représenter la variabilité spatiale et temporelle des émissions d’ammoniac au champ

 
 
Publié le 05/02/2019

CADASTRE_NH3

Les émissions d’ammoniac (NH3) sont à 94 % dues à l’agriculture, en lien avec la gestion des effluents d’élevage et la fertilisation azotée des cultures. Dans l’atmosphère, NH3 contribue à la formation de particules fines, reconnues pour leur impact sanitaire. Après transport et dépôt, NH3 contribue à l’acidification et l’eutrophisation des milieux. Un ensemble de réglementations internationales, mis en place dès 1999, se traduit pour la France par des obj...

Amélioration des légumineuses fourragères et à graines pour accroître l'autosuffisance protéique de l'UE et de la Chine

 
 
Publié le 18/01/2018

le projet H2020 EUCLEG

Le projet H2020 EUCLEG a été sélectionné pour la période 2017-2021 et recevra une dotation de 5 millions d’Euros. Coordonné par une chercheuse de l’UR P3F, à Lusignan, ce projet rassemble 26 partenaires européens (dont 10 entreprises) et 12 partenaires chinois. L'objectif stratégique d'EUCLEG est de réduire la dépendance de l'Europe et de la Chine à l'égard des importations de protéines en développant des méthodes de sélection pour les principales l...

Le département EA contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 11/12/2016

La disponibilité des bioressources est abordée par l’évaluation et la prédiction des performances productives d’une large gamme d’espèces et de variétés pour de nouveaux usages et contextes, ainsi que par le pilotage de l’élaboration de la qualité des produits et coproduits au long de l’agro-chaîne. Il s’agit par exemple de comprendre le fonctionnement de végétaux dans des contextes liés au changement climatique pour des échelles allant de la parcelle à la planète...