• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Concurrence et grande distribution : de nouveaux résultats de recherche du département SAE2 

Mis à jour le 24/07/2017
Publié le 21/07/2017
Mots-clés : SAE2 - GLOBAL-3

Supermarché.. © Inra, MAITRE Christophe
Supermarché. © Inra, MAITRE Christophe
L’émergence de la « grande distribution » depuis les années 1960 a profondément modifié la concurrence dans le secteur de la vente au détail de biens alimentaires. La croissance des groupes de distribution et la constitution de centrales d’achat ont contribué à dessiner un secteur fortement concentré. Le secteur de la distribution à dominante alimentaire a ceci de particulier que la concurrence s’y exerce à la fois au niveau local, entre magasins, et au niveau national, entre groupes et centrales d’achat. De plus, les nombreuses restrictions à l’entrée (ex : Loi Raffarin) et les contraintes pesant sur l’accroissement du parc commercial ont eu indirectement pour conséquence d’accentuer le niveau de concentration dans le secteur de la distribution. Freinés dans leur volonté de croissance interne, les distributeurs ont procédé à de nombreuses opérations de concentration (fusions, acquisitions, prises de participation) à partir des années 1990. Plusieurs travaux ont été menés afin d’évaluer les répercussions de la concentration de ce secteur sur le bien-être des consommateurs, en quantifiant tout d’abord le pouvoir de marché des distributeurs opérant dans une grande aire urbaine du Sud de la France. Les résultats obtenus permettent de montrer que les marges substantielles réalisées par un grand nombre de grandes surfaces résultent essentiellement d’un nombre insuffisant de concurrents dans leur environnement local et non de pratiques tarifaires anticoncurrentielles. Un autre volet de la recherche considère les conséquences pour les consommateurs des opérations de concentration dans ce contexte de concurrence fortement localisée. Les chercheurs analysent les effets de deux stratégies de tarification (discrimination spatiale des prix ou uniformisation des prix entre les marchés locaux) dans l'évaluation des fusions (Allain, Chambolle et Turolla, 2016). Ils montrent que lorsqu'un distributeur adopte une tarification nationale, l'effet anticoncurrentiel de la fusion sur le surplus des consommateurs se propage sur les marchés non directement affectés par la fusion. En outre, l'effet de la fusion sur les marchés directement affectés est accentué dès lors que ceux-ci sont suffisamment plus concurrentiels que les marchés non directement affectés. Ces résultats conduisent à reconsidérer la définition des marchés pertinents employée dans le cadre du contrôle des concentrations, dès lors qu'un distributeur multimarchés exerce une stratégie de prix uniforme. Une analyse rétrospective a également été conduite sur une opération de concentration d’envergure dans le secteur de la distribution française (Allain, Chambolle, Turolla et Villas-Boas, 2017), avec une nouvelle définition des marchés affectés par la fusion, dans le cas où les parties fusionnantes adoptent une tarification uniforme et leurs concurrents une tarification locale. Ce travail visait à reconsidérer la décision prise par l’Autorité de la concurrence visant à autoriser cette fusion, ainsi que la méthode d’évaluation employée jusqu’à présent par les autorités de la concurrence pour juger les opérations de concentration dans le secteur de la distribution. Références bibliographiques : i) Allain M.-L , Chambolle C., Turolla S., Villas-Boas S. (2017). Retail mergers and food prices: Evidence from France. Journal of Industrial Economics, à paraître. Ii) Turolla S. (2016). Spatial competition in the French supermarket industry. Annals of Economics and Statistics, 121-122, pp.213-259. iii) Allain M.-L. ; Chambolle C., Turolla S. (2016). Politique tarifaire locale ou nationale : Quel impact pour le contrôle des concentrations dans le secteur de la distribution ? Revue Economique, 67, pp.53-67. iv) Allain M.-L. ; Chambolle C., Turolla S. (2015). La concurrence dans le secteur de la distribution. A quoi sert la concurrence ? Eds. M. Behar-Touchais, N. Charbit and R. Amaro. Concurrences, Revue des droits de la concurrence. Contact : Stéphane TUROLLA (UMR SMART-LERECO)