• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Le département EFPA contribue à l'objectif #Global-2

Mis à jour le 14/02/2017
Publié le 10/12/2016
Mots-clés : EFPA - GLOBAL-2

Des approches sur les mesures et la modélisation multi-échelle des flux et bilans de carbone/eau/minéraux sont mises en œuvre depuis longtemps à EFPA. Elles s’appuient sur des sites ateliers prairiaux et forestiers fortement instrumentés (réseau ICOS, réseau FLUXNET, …) et contribuent plus spécifiquement à la compréhension des impacts de la gestion et des conditions environnementales sur ces flux et bilans. En parallèle, les travaux visent à identifier les processus clés qui les contrôlent et à prédire leurs réponses aux variables de forçage. Les fronts de sciences visent à modéliser ces cycles et consolider les bilans en lien avec les variations du fonctionnement des écosystèmes soumis à un contexte changeant et non prévisible, notamment climatique. L’une des sorties attendues concerne l’identification des leviers permettant, en lien avec les travaux menés dans le cadre de la priorité #Climat-2, d’augmenter le stockage de carbone dans les sols, y compris les sols forestiers, pour contribuer à l’atténuation du changement climatique (initiative 4p1000). Mieux comprendre le rôle des processus biotiques impliqués dans la régulation des cycles et parvenir à l’intégration multi-échelle des processus, flux et bilans, prenant en compte l’étude des interfaces entre compartiments/écosystèmes, les processus de compensation trans-échelle et le bouclage des cycles, sont des priorités des recherches en cours dans plusieurs unités. Dans le cas des systèmes forestiers, le dispositif Xylosylve, au sein de l’Equipex Xyloforest, permet de tester « en vraie grandeur » diverses options de gestion des forêts et leurs liens avec les processus biogéochimiques.
EFPA-DEFI 1 & 3

Schéma stratégique du département EFPA