• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#Global-2

La disponibilité des bioressources gérée aux différentes échelles

  • Évaluation des potentiels de production végétale et animale par région (problématique des « crop yield gaps » et de ses extensions aux stratégies de gestion des risques, etc.)
  • Modélisation des flux de bioressources à différentes échelles géographiques : export-import de carbone, d’azote et d’eau, utilisation locale de bioressources pour la bioéconomie, rôle de l’élevage, valorisation de coproduits avec contraintes d’approvisionnement, etc.
  • Analyse et modélisation des impacts des changements d’usage des terres et de l’artificialisation des sols
  • Étude des mécanismes d’import et de maintien dans les sols d’azote et de carbone atmosphériques (4p1000) : le bouclage des cycles biogéochimiques assure l’enrichissement des sols
  • Impact des nouveaux aliments et régimes alimentaires (notamment basés sur des protéines végétales) sur la disponibilité globale des bioressources et sur les équilibres associés.

Les contributions à cet objectif concernent en premier lieu l’évaluation des performances pour une large gamme de produits végétaux et animaux (départements EA, PHASE et EFPA), mais aussi, en amont, la conception de nouveaux produits animaux et végétaux (départements BAP et GA) qui minimisent l’utilisation des ressources, favorisent le bouclage des cycles biogéochimiques (départements EA et EFPA), et en aval, l’émergence systèmes industriels nouveaux basés sur la bioéconomie (départements CEPIA et SAE2) qui requièrent une approche sociologique des changements de trajectoires technologiques et de coordination entre acteurs (département SAD). Le département MIA apporte des compétences essentielles en modélisation multi-échelles. Le métaprogramme GloFoodS, et dans une moindre mesure les métaprogrammes ACCAF et EcoServ, contribuent à cet objectif, en prenant en compte la préservation et les potentialités des milieux à l’échelle globale, l’analyse de leurs limitations et adaptations en lien avec le changement climatique. Les liens entre la disponibilité des bioressources et la maîtrise sanitaire des élevages ou la protection des cultures sont respectivement des points d’attention pour les métaprogrammes GISA et SMACH.

Mots-clés : GLOBAL-2

Le département PHASE contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 07/12/2016

Le département est concerné par la disponibilité des bioressources à la fois en termes de ressources pour l'alimentation animale et de produits animaux pour la consommation humaine. Des prospectives sont réalisées pour analyser différents scénarios de la production de viandes et de lait (Exples Prospective Massif Central, ESCO sur les roles, impacts et services des élevages). Les recherches sur l'alimentation des animaux sont réfléchies dans le cadre de la disponibilité des resso...

Le département GA contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 06/12/2016

Le département Génétique Animale (GA) est très mobilisé par la gestion et l'évolution des ressources génétiques. Nous sommes concernés 1) par l'étude des caractères en vue de la définition des objectifs de sélection de chaque race (qui relève des gestionnaires de la race) en perpétuelle évolution pour répondre aux attentes des éleveurs, des filières aval et des consommateurs; 2) par la caractérisation, puis la gestion des ressources génétiques, à la fois dans leur dimen...

Le département SAD contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 05/12/2016

Les contributions du département Sciences pour l'Action et le Développement (SAD) à cette priorité portent sur : i) les changements de trajectoires technologiques, les coordinations des transitions amont et aval, et les verrouillages technologiques de la diversification des espèces végétales dans la production et la transformation (approches de métabolisme territorial, coordination entre acteurs pour intégration agriculture-élevage, valorisation produits et coproduits dans des fili...

Le département SAE2 contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 04/12/2016

Gestion territorialisée de la bioressource

On analyse ici les nouveaux modes de valorisation de la biomasse d’origine agricole et forestière, ainsi que les implications de l’extension de ces nouveaux modes sur le changement d’occupation des sols au niveau de petits territoires. Il s’agit plus précisément d’appréhender les systèmes basés sur la bioéconomie au regard du bouclage des cycles (carbone, eau, azote) pour une gestion intégrée des ressources territoriales.

La disponi...

Le département MIA contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 03/12/2016

L’étude quantitative des flux de bioressources et des cycles biogéochimiques soulève des questions méthodologiques sur l’intégration de données spatio-temporelles acquises à des échelles hétérogènes, ainsi que sur la modélisation multi-échelles et la propagation d’incertitudes. Ces questions sont abordées dans le CT3 de MIA et dans ses axes méthodologiques AM2 et 3.
MIA_CT3, MIA_AM2&3

Schéma stratégique du département MIA