• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#Global-2

La disponibilité des bioressources gérée aux différentes échelles

  • Évaluation des potentiels de production végétale et animale par région (problématique des « crop yield gaps » et de ses extensions aux stratégies de gestion des risques, etc.)
  • Modélisation des flux de bioressources à différentes échelles géographiques : export-import de carbone, d’azote et d’eau, utilisation locale de bioressources pour la bioéconomie, rôle de l’élevage, valorisation de coproduits avec contraintes d’approvisionnement, etc.
  • Analyse et modélisation des impacts des changements d’usage des terres et de l’artificialisation des sols
  • Étude des mécanismes d’import et de maintien dans les sols d’azote et de carbone atmosphériques (4p1000) : le bouclage des cycles biogéochimiques assure l’enrichissement des sols
  • Impact des nouveaux aliments et régimes alimentaires (notamment basés sur des protéines végétales) sur la disponibilité globale des bioressources et sur les équilibres associés.

Les contributions à cet objectif concernent en premier lieu l’évaluation des performances pour une large gamme de produits végétaux et animaux (départements EA, PHASE et EFPA), mais aussi, en amont, la conception de nouveaux produits animaux et végétaux (départements BAP et GA) qui minimisent l’utilisation des ressources, favorisent le bouclage des cycles biogéochimiques (départements EA et EFPA), et en aval, l’émergence systèmes industriels nouveaux basés sur la bioéconomie (départements CEPIA et SAE2) qui requièrent une approche sociologique des changements de trajectoires technologiques et de coordination entre acteurs (département SAD). Le département MIA apporte des compétences essentielles en modélisation multi-échelles. Le métaprogramme GloFoodS, et dans une moindre mesure les métaprogrammes ACCAF et EcoServ, contribuent à cet objectif, en prenant en compte la préservation et les potentialités des milieux à l’échelle globale, l’analyse de leurs limitations et adaptations en lien avec le changement climatique. Les liens entre la disponibilité des bioressources et la maîtrise sanitaire des élevages ou la protection des cultures sont respectivement des points d’attention pour les métaprogrammes GISA et SMACH.

Mots-clés : GLOBAL-2

Le métaprogramme ACCAF contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 02/12/2016

Le changement climatique impacte souvent négativement la production agricole mais peut aussi créer des opportunités à valoriser dans les stratégies d’adaptation. Le changement climatique participe à l’amplification des « crop yield gaps » dans certaines régions. L’évaluation des rendements potentiels ou permis par les ressources aux échelles régionales et globales est un objectif à poursuivre. Cette évaluation s’appuie sur la modélisation biophysique et son améliorati...

Le métaprogramme EcoServ contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 30/11/2016

Cartographier les services rendus par les écosystèmes à différentes échelle spatiales, depuis l'échelle de la parcelle jusqu'aux échelles nationales et continentales, est un axe prioritaire du métaprogramme Pratiques et services des écosystèmes anthropisés (EcoServ). Cela s'inscrit dans le programme national EFESE, pour Etude Française des Ecosystèmes et des Services Ecosystémiques, pour lequel l'Inra conduit l'étude concernant les écosystèmes agricoles, lui-même s'inscriva...

Le métaprogramme GISA contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 29/11/2016

La disponibilité des bioressources : un moteur de promotion de la santé en élevage 

La quantité et la qualité de l’alimentation animale sont des déterminants majeurs de la santé digestive et de la santé générale des animaux. Gestion Intégrée de la Santé des Animaux (GISA) est concerné par la disponibilité des bioressources aux différentes échelles en tant que levier déterminant de la maitrise des troubles de santé en élevage. Les problématiques de souveraineté en mati...

Le métaprogramme GloFoodS contribue à l'objectif #Global-2

 
 
Publié le 28/11/2016

La disponibilité des bioressources gérée aux différentes échelles (aussi SSD SAE2) 

Il s’agit d’évaluer au niveau national et global (mondial) les réservoirs de biomasse et de disposer d’une représentation spatiale des flux de ressources pouvant être mobilisées en fonction des transitions dans les régimes alimentaires et certaines demandes industrielles. La modélisation économique des changements d’usage du sol et des demandes en biomasse permettra de préciser les condit...

Le métaprogramme SMaCH contribue à l'objectif #Global-3

 
 
Publié le 26/11/2016

Comprendre et éclairer les stratégies des acteurs et des filières 

La volonté de moins utiliser les pesticides chimiques, les invasions biologiques de plus en plus fréquentes, l'homogénéisation des cultures à l'échelle mondiale, conduisent à repenser la protection des cultures, à des échelles locales (la parcelle) mais aussi à des échelles très globales. Or il n'existe pas d'analyse économique du bénéfice apporté par telle ou telle approche de protection ni d'argument écon...