• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

#Global-4

Des approches territorialisées au service d’une compréhension générique des performances des systèmes alimentaires

  • Comparaison des différentes formes de systèmes alimentaires notamment aux échelles spatiales larges ; le même type de comparaisons, aux échelles locales sur le territoire métropolitain, est à l’ordre du jour de la priorité #3Perf
  • Analyse des transitions des systèmes de production agricole, de la diffusion et de l’adoption d’innovations
  • Élaboration et diffusion de méthodes multicritères et multifilières tenant compte de la valorisation des coproduits de l’industrie agroalimentaire
  • Innovations dans les systèmes alimentaires pour réduire les pertes et gaspillages : stratégies globales et adaptation aux contextes locaux

Les contributions à cet objectif portent sur la comparaison des différentes formes de systèmes alimentaires, de leurs performances productives et environnementales, notamment aux échelles spatiales larges, et sur l’analyse de leur insertion dans des systèmes alimentaires territorialisés et durables (départements AlimH et SAD). Elles impliquent notamment le développement de méthodes d’évaluation multicritères, intégrant notamment les dimensions nutritionnelles, sanitaires, de qualité des produits et d’efficience dans la transformation, et tenant compte de l’emboîtement des différentes échelles (départements AlimH, EA, MIA, PHASE et SAE2 ; métaprogramme GISA), mais aussi une réflexion sur l’adéquation des productions aux conditions locales (département GA). Il s’agit aussi d’innover dans les systèmes alimentaires pour proposer de nouvelles ressources alimentaires et réduire les pertes et gaspillages, en intégrant aussi la question de la valorisation des coproduits (départements MICA et SAE2 ; métaprogrammes MEM et GloFoodS). Les travaux s’inscrivent dans le contexte de la recherche de compromis entre services rendus en fonction des objectifs fixés par les différentes parties prenantes (métaprogramme EcoServ).

Mots-clés : GLOBAL-4

Le département MIA contribue à l'objectif #Global-4

 
 
Publié le 07/11/2016

La comparaison multi-critères des performances de nouveaux systèmes alimentaires nécessite de recourir à l’observation, la modélisation et l’expérimentation numérique à l’échelle de territoires agricoles. Les questions méthodologiques qu’elle soulève, ainsi que les plateformes de modélisation qui peuvent lui venir en appui, sont positionnés dans les axes méthodologiques AM2 et AM3 et le champ thématique CT3 de MIA. 
MIA_CT3, MIA_AM2&3

Schéma stratégique du département...

Le métaprogramme EcoServ contribue à l'objectif #Global-4

 
 
Publié le 05/11/2016

Fort de l'analyse des interactions entre services, donc des synergies et antagonismes, il s'agit ici de rechercher le compromis entre services rendus en fonction des objectifs fixés par les différentes parties prenantes et d'accompagner les transitions par des politiques publiques adaptées à des contextes multi-services et multi-acteurs.
EcoServ-Axe3 (recherche du compromis à différentes échelles spatiales), EcoServ-Axe4 (accompagnement par les politiques publiques)

Document de stratég...

Le métaprogramme GISA contribue à l'objectif #Global-4

 
 
Publié le 04/11/2016

Gestion intégrée de la santé en élevage : échelles territoires et stratégies de gestion.

Presque toutes les finalités du métaprogramme Gestion Intégrée de la Santé des Animaux (GISA) sont influencées par l’échelle à laquelle la gestion de la santé est considérée. Les stratégies de gestion sanitaire et de gestion de risque doivent intégrer les spécificités qui résultent de l’échelle considérée pour agir. GISA encourage dans ses finalités la caractérisation des sp...

Le métaprogramme MEM contribue à l'objectif #Global-4

 
 
Publié le 02/11/2016

Innovations dans les systèmes alimentaires pour réduire les pertes et gaspillages.

Le métaprogramme Méta-omiques des Écosystèmes Microbiens (MEM) peut être impliqué dans cet objectif (G4.4) via les développements (également indiqués en #3Perf) de : (i) nouveaux aliments fermentés visant un rééquilibrage des sources protéiques per ex, ou de nouvelles propriétés leur permettant de mieux répondre à des besoins spécifiques de sous–population ce qui peut également aboutir à...