#Inra2025 #OpenInra : un acteur national de l'innovation ouvert dans les territoires

Un acteur national de l’innovation, ouvert dans les territoires

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #OpenInra : un acteur national de l'innovation ouvert dans les territoires

L’Inra, déclinant dans le champ des systèmes alimentaires la stratégie nationale de recherche, contribue aux stratégies régionales et en bénéficie en retour. L’ouverture vers des partenariats accrus avec l’enseignement supérieur, avec le monde socio-économique et avec la société civile est essentielle pour la réussite de cet engagement de l’Institut pour les territoires.
Cette ouverture suppose un effort particulier en matière d’éthique et de déontologie.

 

Contexte et vision
 

4 Objectifs


> #OpenInra-1 : Une ouverture vers l’enseignement supérieur et un partenariat territorial renforcés

> #OpenInra-2 : La mobilisation de toute l’expertise de l’Inra en appui aux politiques publiques

 

> #OpenInra-3 : Le chemin vers l’innovation bénéficie d’un pilotage renforcé

> #OpenInra-4 : La Science ouverte aux acteurs non-marchands de la société

Nombre de résultats par page

Une UMR ANSES-ENVA-INRA nouveau laboratoire de référence de l'UE pour la fièvre aphteuse

 
 
Publié le 06/01/2018

une conséquence du Brexit 

Suite à la sortie de la Grande Bretagne de l’Union Européenne, la Commission a lancé un appel à candidature pour la désignation d’un nouveau laboratoire de référence de l’Union Européenne pour la fièvre aphteuse. L’Anses à travers le laboratoire de Santé Animale de Maisons-Alfort et son UMR1161 ANSES-ENVA-INRA, a déposé une candidature en consortium avec le CODA-CERVA en Belgique.Le dossier a été évalué par la Commission et a reçu un avis t...

La première rentrée des étudiants du Master international IDOH a eu lieu à Tours le 1er septembre 2017

 
 
Publié le 06/01/2018

le master Erasmus Mundus Infectious Diseases and One Health (IDOH) : une formation d'excellence à l'international

L’Université de Tours accueille depuis le 1er septembre ses premiers étudiants du master Erasmus Mundus Infectious Diseases and One Health (IDOH). Ce master est coordonné par l'unité de recherche ISP - Infectiologie et santé publique (UMR Université de Tours/Inra), à l’initiative du projet, et les universités de Barcelone et d’Edimbourg en tant que partenaires. Cette...

Contribution des chercheurs des unités ALISS et SMART-LERECO à l’analyse des politiques publiques en alimentation : Etats Généraux de l’Alimentation et évaluation des effets de la Loi de Modernisation Economique

 
 
Publié le 06/01/2018

Une forte contribution au débat et à la construction d'une politique publique

Notre rapport, en réponse à la lettre de mission qui nous a été adressée par le Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique en janvier 2016, analyse d'une part les deux principaux axes de réformes de la Loi de Modernisation Economique (LME) de 2008 (urbanisme commercial, et autorisation des fournisseurs à discriminer), et d'autre part les stratégies d'alliances à l'achat qui ont été mises en...

Plusieurs membres de l’UMR SMART-LERECO ont contribué, de façon directe ou indirecte, aux débats organisés dans le cadre des États Généraux de l’Alimentation.

 
 
Publié le 06/01/2018

des contributions dans plusieurs ateliers

Les États Généraux de l’Alimentation visent notamment à « relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition ; permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes ; accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs ; promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et du...

L'amplification du prion in vitro par la méthode PMCA optimisée et adaptée à grande échelle

 
 
Publié le 05/01/2018

Trois scientifiques INRA reçoivent le Prix de biologie Alfred Kastler 2017 de la Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences

L’expérimentation animale pour les études des Prions est une approche longue et couteuse financièrement et éthiquement. Il est possible d’amplifier le prion in vitro par la méthode PMCA. Nous avons optimisé et adapté à grande échelle une PMCA basée sur l’utilisation d’extraits de cellules en culture. C’est un procédé simple, efficace, rapide et per...