• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Inauguration de l’Institut Convergences #DigitAg

Mis à jour le 16/01/2018
Publié le 07/01/2018
Mots-clés : BAP - EA - SAD - SAE2 - cepia

l’Institut de Convergence en Agriculture Numérique

L’inauguration de l’Institut Convergences #DigitAg a eu lieu à Montpellier vendredi 30 juin 2017 à Montpellier SupAgro. L’après-midi a débuté par des conférences et des tables-rondes où agriculteurs, professionnels et chercheurs ont eu la parole pour donner leur vision de l’agriculture de demain, et s’est clôturé par l’inauguration officielle.

L’agriculture fait face à un triple défi: être compétitive, préserver l’environnement et offrir des conditions de vie correctes aux agriculteurs. Pour y répondre, la mission Agriculture-Innovation2025 (2015) a recommandé aux ministres de l’Agriculture et de la Recherche de développer les outils numériques: capteurs, objects connectés, internet des objets, smartphones, images satellites, big data, simulation, HPC ... Mais innover en agriculture numérique présente des verrous particuliers, liés à l’adaptation des technologies, à l’adoption par les usagers et à la manière dont toute la chaîne de valeur peut-être transformée.

Logo de l'institut de convergence #DigitAg. © Inra, Frédérick Garcia
Logo de l'institut de convergence #DigitAg © Inra, Frédérick Garcia
L’ambition de #DigitAg, l’Institut de Convergence en Agriculture Numérique, est d’aborder ces verrous scientifiques et techniques en rassemblant une masse critique de chercheurs et enseignants-chercheurs de plusieurs communautés scientifiques (agronomie, sciences pour l’ingénieur, numérique, économie, sociologie, sciences du management...). L’objectif est de booster le développement de l’agriculture numérique et des entreprises des TIC (technologies de l’information et de la communication) qui fourniront les produits et les services numériques, en France et dans les pays du Sud – stratégiques pour l’économie numérique. Les 6 axes de recherche identifiés (TIC et sociétés rurales, TIC et innovation, acquisition de données, systèmes d’information, big data agricole, simulation) seront abordés en répondant à 8 challenges opérationnels, sur des problématiques allant de la ferme à la chaine de la valeur et aux territoires. Localisé à Montpeller où il bénéficiera de l’apport de 7 projets PIA et du projet l’Isite Université de Montpellier), #DigitAg est porté par 4 organismes de recherche leaders (INRA, INRIA, IRSTEA, CIRAD), 3 acteurs locaux de l’enseignement supérieur (Université de Montpellier, Montpellier Supagro, AgroParisTech Montpellier), l’ACTA, la SATT AxLR et 8 entreprises (IDATE, Smag, Vivelys, Pera-Pellenc, Agriscope, Fruition Science, ITK, Terranis). Abritant une “graduate school” dédiée à l’agriculture digitale, il offrira plus de 150 bourses de masters, 56 bourses de thèses, 17 à 19 ans de post-doc et 72 mois de salaire pour l’accueil de scientifiques haut-niveau. Trois nouveaux parcours de master seront créés, ainsi que des dispositifs innovants d’enseignement: le “mas numérique” (viticulture de précision), une chaire d’entreprises et un observatoire de l’agriculture numérique.

Références bibliographiques : http://www.hdigitag.fr

Contact : Frédérick Garcia, Unité MIA Toulouse, Département MIA, Centre INRA de Recherche : Occitanie Toulouse / Montpellier