• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

La direction du département SAE2 a nommé fin 2017 des Animateurs-Correspondants en charge de l'animation des quatre grands enjeux transversaux du département

Publié le 31/05/2018

A l'interface entre les unités de recherche et la direction du département

La direction du département SAE2 a nommé fin 2017 des Animateurs-Correspondants (ANCO, 8 dont deux sociologues), positionnés à l’interface entre les unités SAE2 et la direction du département, et en charge de l’animation et de l’appui à la construction des quatre enjeux transversaux du SSD SAE2 2016-2020. Ces enjeux sont :
- Analyse de l’action publique, construction et prise en compte des normes, et dispositifs collectifs d’acteurs (principalement #OpenInra-2)
- Inégalités et hétérogénéités (principalement #Food-2)
- Vision intégrée des filières agroalimentaires, alimentaires territorialisées (principalement #Global-4)
- Changements d’échelle (principalement #Global-1)

Les missions des ANCO comprennent :
1. Premièrement, un état des lieux des compétences, projets de recherche en cours ou passés, productions (scientifiques ou expertise), partenariats extérieurs (existants ou à développer) autour de l’enjeu. Le réseau-métier IST-documentation du département viendra en appui de cette mission qui nécessite une étude bibliométrique des productions du département sur chaque enjeu. La collaboration avec le réseau IST-Doc sera centrée sur l’élaboration d’une équation de recherche bibliographique pertinente pour chaque ET. Cette étape a peut-être déjà débuté avec les premiers échanges entre les ANCO et le réseau IST-Doc. L’étude bibliométrique effectuée en 2018 sera reconduite dans quelques années pour suivre l’évolution de la production scientifique du département sur les enjeux.
2. Deuxièmement, définir les objectifs prioritaires associés à chaque enjeu transversal (en termes de production, visibilité, verrous scientifiques ou de données à lever, développement de partenariats, communication, relations avec les autres départements Inra, etc.)
3. Troisièmement, proposer une sélection des instruments d’animation à mettre en place (école-chercheurs, séminaire régulier, journée thématique SAE2, workshops ponctuels, etc.) Ces instruments devront être réfléchis en relation avec les dispositifs collectifs SAE2 existants. Cette étape opérationnelle bénéficiera d’un financement spécifique SAE2.
4. Quatrièmement, identifier des partenaires extérieurs majoritairement académiques, existants ou à contacter ou à rencontrer en vue de développement de nouveaux partenariats.
5. Enfin, proposer un plan d’action et des outils de suivi de l’animation collective, en vue de présenter le bilan de la mission devant les Conseils Scientifique et de Gestion du département.

Le plan d’action complet sera finalisé à l’automne 2018, des premières activités d’animation pouvant bien entendu, en fonction de l’avancée des travaux de certains ANCO, être financées dès 2018.