• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

OSCAR : un Observatoire National du Déploiement des Cépages Résistants

Mis à jour le 18/01/2018
Publié le 15/01/2018
Mots-clés : OPENINRA-4 - SPE

déployer de nouvelles variétés dans le cadre d'une expérimentation participative et d'un engagement réciproque 

 

L'INRA crée l’Observatoire du déploiement des cépages résistant en collaboration avec l'IFV. Ce dispositif constitue un outil expérimental de grande envergure permettant d’acquérir des références agronomiques et épidémiologiques associées au déploiement des variétés de vigne résistantes aux maladies. Il s'agit ainsi de déployer les nouvelles variétés résistantes dans le cadre d’une expérimentation participative et d’un engagement réciproque INRA et producteur.

Observatoire Vignes OSCAR. © Inra, Laurent Delière
Observatoire Vignes OSCAR © Inra, Laurent Delière
Le mildiou et l'oïdium de la vigne sont à l'origine de la majorité des traitements phytosanitaires en viticulture. Ces maladies ont été́ introduites d’Amérique du Nord au XIXème siècle et la vigne n’a pas naturellement les capacités de se défendre. L'innovation visant à sélectionner le matériel végétal résistant aux maladies est certainement une des plus prometteuses pour permettre une réduction significative de l'usage des produits phytosanitaires dans la filière viticole.
Depuis 1974, l’INRA a engagé un programme ambitieux de création de cépages résistants aux maladies possédant des qualités agronomiques et organoleptiques compatibles avec les objectifs de production actuels. Les premiers cépages résistants sont désormais disponibles pour être déployés dans le vignoble (Notamment depuis l’arrêté de classement du 27 avril 2017). De nombreuses autres variétés, adaptées aux différents bassins viticoles, vont venir enrichir l'offre dans les années à venir. Néanmoins, ce déploiement soulève de nouvelles questions : quelle sera la durabilité des résistances déployées? Quels sont les itinéraires techniques à mettre en place pour accompagner l'usage de ces nouvelles variétés ?

Schéma du fonctionnement du réseau OSCAR. © Inra, OSCAR
Schéma du fonctionnement du réseau OSCAR © Inra, OSCAR
Pour répondre à ces enjeux, l'INRA et l'IFV créent l’Observatoire du déploiement des cépages résistants, en collaboration avec de nombreux organismes de développement. Il s’agit d’un outil original à l’interface entre des questions de recherche et des objectifs finalisés. En s'appuyant sur les premières plantations en France dans les conditions de la pratique, ce dispositif poursuit plusieurs objectifs :
- recueillir des données sur l'évolution des populations des agents pathogènes ciblés par les gènes de résistance grâce à la collecte régulière d'isolats de mildiou et d'oïdium sur le réseau (collecte et tests en laboratoire de la virulence et de l'agressivité des populations). Le déploiement de la résistance n’étant qu’à son début, les chercheurs ont là une opportunité unique de réaliser un suivi historique de l’évolution des populations d’agents pathogènes.
- surveiller sur de grandes parcelles le comportement des cépages résistants face aux différents agents pathogènes dans des situations agro-climatiques variées ; détecter l'apparition éventuelle de nouvelles problématiques sanitaires ;
 - capitaliser des retours d'expériences sur la conduite de ces variétés en conditions de production : comportement agronomique, potentialités de mécanisation, facilité de conduite, etc.

L’Observatoire englobe tous les cépages résistants au mildiou et à l'oïdium possédant un classement temporaire ou définitif. Il regroupe un nombre important de parcelles, dans des situations agro-climatiques variées, et dont la taille est compatible avec les conditions de production (mécanisables, permettant une vinification en vraie grandeur, etc.). Les données sont collectées à l'aide des protocoles standardisés : caractéristiques des parcelles et de leur environnement, itinéraire technique, dynamiques des maladies et ravageurs, comportement agronomique et retours d'expérience sur la conduite.

L'Observatoire a été lancé en 2017 avec une trentaine de parcelles. Grâce au classement temporaire de plusieurs variétés et à l'augmentation des plantations, la taille du dispositif va être largement étendue sur le territoire national. Au delà des parcelles de l'Observatoire, le projet prévoit la réalisation d'un outil nomade participatif mis à disposition de tous les viticulteurs et permettant de recueillir des données à plus large échelle.

Ce dispositif permet de recueillir des données et du matériel biologique pour les travaux de recherches sur la durabilité des résistances des nouveaux cépages de l’INRA.
Les résultats sont également diffusés largement via un site web dédié (http://observatoire-cepages-resistants.fr). Celui-ci permet également de regrouper de nombreuses informations scientifiques et techniques sur la thématique des cépages résistants.

Références bibliographiques :

- Delmas, C. E., Fabre, F., Jolivet, J., Mazet, I. D., Richart Cervera, S., Deliere, L., Delmotte, F. (2016). Adaptation of a plant pathogen to partial host resistance: selection for greater aggressiveness in grapevine downy mildew. Evolutionary Applications

- Delmotte, F., Mestre, P.-F., Schneider, C. J., Kassemeyer, H.-H., Kozma, P., Richart-Cervera, S., Rouxel, M., Deliere, L. (2014). Rapid and multiregional adaptation to host partial resistance in a plant pathogenic oomycete: evidence from European populations of Plasmopara viticola, the causal agent of grapevine downy mildew. Infection, Genetics and Evolution

Dossier de presse INRA-IFV, Pour une viticulture durable et de qualité : les résistances au cœur de la sélection variétale – (2017)

Contact : Laurent Deliere (laurent.deliere@inra.fr), UMR 1065 Santé & Agroécologie du Vignoble, Département SPE, Centre INRA de Recherche : Bordeaux