#Inra2025 #OpenScience : une science ouverte grâce au numérique

Une science ouverte grâce au numérique

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #OpenScience : une science ouverte grâce au numérique

La révolution numérique modifie profondément le travail des chercheurs : de nouvelles questions de recherche vont émerger de jeux de données sans précédent, aujourd’hui disponibles et partagés au sein de la communauté scientifique et avec nos concitoyens. Ce constat invite à imaginer un nouveau partage du travail entre producteurs et analyste de données, à revisiter les modalités d’analyse des données massives et à contribuer à l’essor d’une économie de l’information.

 

Contexte et vision
 

5 Objectifs

. © Inra
© Inra

> OpenScience-1 : Des infrastructures de recherche connectées

> OpenScience-2 : Une organisation des données pour le partage et la réutilisation

> OpenScience-3 : Des approches
prédictives en biologie

 

> OpenScience-4 : De nouveaux modes de diffusion de la connaissance

> OpenScience-5 : Le métier et l’environnement du chercheur adaptés au numérique

 

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 9 : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif ONU 17 : partenariats pour la réalisation des objectifs

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Défi SNR : société de l'information et de la communication

Société de l'information
et de la communication

Défi SNR : sociétés innovantes, intégratives et adaptatives

Sociétés innovantes,
intégratives et adaptatives

Nombre de résultats par page

Labellisation ISO de la plateforme Biochem-Env

 
 
Publié le 30/05/2018

Une plate forme dédiée à la mesure d’indicateurs biochimiques dans l’environnement et les organismes des écosystèmes continentaux

Biochem-Env est une plateforme scientifique et technique dédiée à la mesure d’indicateurs biochimiques dans l’environnement et les organismes des écosystèmes continentaux, pour caractériser les perturbations fonctionnelles des agroécosystèmes sous contraintes. Elle a pour objectifs : i) de fournir des indicateurs biochimiques permettant de conna...

Deux nouveaux projets européens coordonnés par un scientifique du département PHASE

 
 
Publié le 25/05/2018

Pour accroître la visibilité et le rayonnement international des recherches et des infrastructures expérimentales

Le projet européen H2020 GenTore, coordonné par N. Friggens (DR1 MoSaR) a pour objectifs d’optimiser l’efficience des bovins laitiers et allaitants et leur résilience après des perturbations telles que maladie, fourrages de moindre qualité, canicule …et de pouvoir prédire la carrière d’un animal selon le système d’élevage dans lequel il est conduit. Il réunit...

MEXICO : une école-chercheurs qui a du succès !

 
 
Publié le 24/05/2018

L'édition 2018 s'est tenue en mars à La Rochelle

Nos collègues de l'unité MIAT ont encore largement contribué à l'organisation de cette école-chercheurs consacrée aux méthodes d’expérimentation numérique basée sur la simulation et sur la méta-modélisation. Chacune des éditions de l’école-chercheurs MEXICO (ou de ses variantes Aspen et Pec-Num) a connu un grand succès et a permis de former des doctorants, chercheurs et ingénieurs, en majorité INRA, aux méthodes d’anal...

Forte contribution des chercheurs du département MIA au projet SUNRISE en 2017

 
 
Publié le 24/05/2018

7 des 9 publications liées au projet SUNRISE en 2017 sont cosignées par un chercheur du département MIA

Sunrise Project. © Inra, Sunrise Project
Sunrise Project © Inra, Sunrise Project
La lettre d’information du projet SUNRISE de janvier 2018 (http://www.sunriseproject.fr/en/news/sunrise-newsletter) fait état avec fierté de 9 publications scientifiques en 2017. Or 7 d’entre elles comptent au moins un auteur du département MIA, dont...

Les vaches : un modèle animal pour certaines maladies génétiques chez l'homme

 
 
Publié le 23/05/2018

Dans certains cas, le modèle bovin peut être plus intéressant que le modèle murin pour étudier des maladies génétiques chez l'homme !

Mutations responsables d'anomalies génétiques chez les bovins : la vache un modèle pour la recherche Scientific Reports 09/2017. © Inra, Denis Milan
Mutations responsables d'anomalies génétiques chez les bovins : la vache un modèle pour la recherche Scientific Reports 09/2017 © Inra, Denis Milan
Les équipes du département de Génétique Animale ont cette année publié trois articles chez les bovins ill...