#Inra2025 #OpenScience : une science ouverte grâce au numérique

Une science ouverte grâce au numérique

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #OpenScience : une science ouverte grâce au numérique

La révolution numérique modifie profondément le travail des chercheurs : de nouvelles questions de recherche vont émerger de jeux de données sans précédent, aujourd’hui disponibles et partagés au sein de la communauté scientifique et avec nos concitoyens. Ce constat invite à imaginer un nouveau partage du travail entre producteurs et analyste de données, à revisiter les modalités d’analyse des données massives et à contribuer à l’essor d’une économie de l’information.

 

Contexte et vision
 

5 Objectifs

. © Inra
© Inra

> OpenScience-1 : Des infrastructures de recherche connectées

> OpenScience-2 : Une organisation des données pour le partage et la réutilisation

> OpenScience-3 : Des approches
prédictives en biologie

 

> OpenScience-4 : De nouveaux modes de diffusion de la connaissance

> OpenScience-5 : Le métier et l’environnement du chercheur adaptés au numérique

 

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 9 : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif ONU 17 : partenariats pour la réalisation des objectifs

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Défi SNR : société de l'information et de la communication

Société de l'information
et de la communication

Défi SNR : sociétés innovantes, intégratives et adaptatives

Sociétés innovantes,
intégratives et adaptatives

Nombre de résultats par page

EcoAlim

 
 
Publié le 03/06/2019

Evaluer l’impact environnemental de l’alimentation animale

L’alimentation étant responsable de 65 à 95 % des impacts environnementaux des élevages monogastriques, produire des aliments à moindres impacts représente un défi important. Pour ce faire, il faut disposer 1/d’une base de données d’impacts environnementaux des matières premières utilisées en alimentation animale, 2/ d’une méthode permettant de considérer ces impacts lors de la formulation des aliments. Le proje...

SmartCow: intégrer les infrastructures de recherche sur les bovins

 
 
Publié le 27/05/2019

pour améliorer les capacités de recherche et d’innovation du secteur bovin en Europe

Le projet H2020 SmartCow (http://www.smartcow.eu) a démarré le 1er février 2018 pour 4 ans. Il intègre des infrastructures clés de recherche sur les bovins en Europe, afin de mieux coordonner leur utilisation et leur développement et aider ainsi le secteur de la production bovine à relever le défi de la production durable. Couvrant tous les domaines scientifiques pertinents, la diversité des types...

Parution de l'ouvrage : Le nouveau système d’alimentation INRA pour les ruminants

 
 
Publié le 21/05/2019

Un ouvrage collectif et un logiciel : INRAtion®V5

Basé sur les résultats de nos recherches au cours des 10 dernières années, le nouveau système d’alimentation INRA pour les ruminants permet une quantification plus précise des apports nutritionnels, des besoins des animaux, et de leurs réponses multiples à l’alimentation. Cet ouvrage (isbn : 978-2-7592-2867-6) présente l'ensemble du système d’alimentation pour les productions de lait et de viande, petits et grands ruminants : b...

IN SYLVA France

 
 
Publié le 17/05/2019

une nouvelle infrastructure de recherche pour la gestion durable des forêts

Face aux changements globaux et dans un contexte socio-économique où la pression exercée sur les produits à base de bois est de plus en plus forte, il est essentiel d’accompagner l’innovation sylvicole pour s’assurer que les forêts continuent de fournir l’ensemble de leurs services écosystémiques dont la production de bois. L'Infrastructure de Recherche Nationale IN-SYLVA France, portée par l’INRA en...

La sécurité mécanique des arbres est un acteur majeur de la formation du bois

 
 
Publié le 16/05/2019

Un ensemble de mécanismes physiques et biologiques mis en jeu

L’acclimatation des arbres aux perturbations mécaniques engendrées par le vent est un processus quotidien qui permet d’assurer leur stabilité à long terme. Les processus physiques et biologiques mis en jeu, de la mécanoperception cellulaire à la réponse physiologique, en passant par la signalisation, sont nombreux, complexes et encore mal connus. Au PIAF, deux thèses ont été menées conjointement sur le peuplier afin...