#Inra2025 #OpenScience : une science ouverte grâce au numérique

Une science ouverte grâce au numérique

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #OpenScience : une science ouverte grâce au numérique

La révolution numérique modifie profondément le travail des chercheurs : de nouvelles questions de recherche vont émerger de jeux de données sans précédent, aujourd’hui disponibles et partagés au sein de la communauté scientifique et avec nos concitoyens. Ce constat invite à imaginer un nouveau partage du travail entre producteurs et analyste de données, à revisiter les modalités d’analyse des données massives et à contribuer à l’essor d’une économie de l’information.

 

Contexte et vision
 

5 Objectifs

. © Inra
© Inra

> OpenScience-1 : Des infrastructures de recherche connectées

> OpenScience-2 : Une organisation des données pour le partage et la réutilisation

> OpenScience-3 : Des approches
prédictives en biologie

 

> OpenScience-4 : De nouveaux modes de diffusion de la connaissance

> OpenScience-5 : Le métier et l’environnement du chercheur adaptés au numérique

 

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 9 : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif ONU 17 : partenariats pour la réalisation des objectifs

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Défi SNR : société de l'information et de la communication

Société de l'information
et de la communication

Défi SNR : sociétés innovantes, intégratives et adaptatives

Sociétés innovantes,
intégratives et adaptatives

Nombre de résultats par page

Nouvelle méthode géostatistique spatio-temporelle pour la prévision de la pollution atmosphérique

 
 
Publié le 07/01/2018

les scientifiques du réseau RESSTE

Sous l’égide du département MIA, le réseau RESSTE (RESeau Statistiques pour données Spatio-TEmporelles) a réuni des scientifiques de l’INRA, AgroParisTech, MinesParisTech, INERIS, IRD et UAPV pour travailler sur les méthodes de prédiction dans l’espace et dans le temps en présence de données massives. Outre une publication collective et du matériel pédagogique, ce travail est à l’origine d’une amélioration de la méthode pour la prévi...

La plateforme et l'équipe de bioinformatique de MIA Toulouse apportent leurs compétences à des projets d'analyse de données biologiques d'ampleur

 
 
Publié le 07/01/2018

trouver du sens dans le déluge de données  

L'exploration des génomes passe à l'échelle. L'équipe SaAB et la plate-forme bio-infomatique apportent leurs contributions aussi bien en matière de logiciels innovants que de matériel puissant pour trouver du sens dans le déluge de données des projets d'ampleur sur des espèces d'intérêt ou de péril agronomique.

Les grands projets visant à une meilleure compréhension des génomes sont de plus en plus nombreux et de plus en plus ambitie...

Réunion de démarrage du projet Européen VetBioNet

 
 
Publié le 06/01/2018

le Kick-off meeting s'est tenu à Tours en avril

 
 
Renforcer la coopération et l’accessibilité de l’ensemble des plateformes d’infectiologie pour mieux connaître les maladies animales (transmissibles à l’homme ou non), mieux les contrôler et prévenir leurs effets dévastateurs : tel est l’objectif du projet européen d’infrastructures intégrées VetBioNet (http://www.vetbionet.eu/). Coordonné par l’Inra, ce nouveau projet signé en Mars 2017 fédère 30 partenaires iss...

Des méthodes d'intelligence artificielle pour la conception et la simulation de modèles épidémiologiques multi-échelles en santé animale

 
 
Publié le 06/01/2018

la nécessité d'intégrer des expertises multiples

Pour accélérer et fiabiliser le développement de simulations en épidémiologie, nous avons utilisé des méthodes d'intelligence artificielle pour expliciter la structure des modèles et réduire la part de code à écrire. Appliquée d'abord à des modèles intra- et inter-troupeaux pour une zoonose animale, cette approche logicielle générique permet de couvrir des besoins récurrents en modélisation des maladies transmissibles dans l...

Les preprints constituent une forme recevable de communication scientifique selon les alliances Avisean et Allenvi

 
 
Publié le 18/10/2017

Les deux alliances de recherche pour la santé (Aviesan) et pour l'environnement (AllEnvi) ont validé dans une déclaration commune le principe de l'utilisation des pré-publications (preprints) en biologie.

Preprint. © Inra, Stephen Curry Flickr
Preprint © Inra, Stephen Curry Flickr
Un preprint n'est pas équivalent à une publication, et n'a pas vocation à la remplacer. Il n'a pas forcément été expertisé par les pairs, il n'est pa...