#Inra2025 #OpenScience : une science ouverte grâce au numérique

Une science ouverte grâce au numérique

Retour à l'accueil #Inra2025

Priorité #OpenScience : une science ouverte grâce au numérique

La révolution numérique modifie profondément le travail des chercheurs : de nouvelles questions de recherche vont émerger de jeux de données sans précédent, aujourd’hui disponibles et partagés au sein de la communauté scientifique et avec nos concitoyens. Ce constat invite à imaginer un nouveau partage du travail entre producteurs et analyste de données, à revisiter les modalités d’analyse des données massives et à contribuer à l’essor d’une économie de l’information.

 

Contexte et vision
 

5 Objectifs

. © Inra
© Inra

> OpenScience-1 : Des infrastructures de recherche connectées

> OpenScience-2 : Une organisation des données pour le partage et la réutilisation

> OpenScience-3 : Des approches
prédictives en biologie

 

> OpenScience-4 : De nouveaux modes de diffusion de la connaissance

> OpenScience-5 : Le métier et l’environnement du chercheur adaptés au numérique

 

 

Objectifs ONU du développement durable

 

Objectif ONU 9 : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif ONU 17 : partenariats pour la réalisation des objectifs

 

Défis de la Stratégie Nationale de Recherche

 

Défi SNR : santé et bien-être

Santé et bien-être

Défi SNR : sécurité alimentaire et défi démographique

Sécurité alimentaire
et défi démographique

Défi SNR : société de l'information et de la communication

Société de l'information
et de la communication

Défi SNR : sociétés innovantes, intégratives et adaptatives

Sociétés innovantes,
intégratives et adaptatives

Nombre de résultats par page

Edition du génome végétal

 
 
Publié le 09/07/2019

l’Inra précise sa stratégie

Dans un contexte riche en débats sociétaux et réglementaires sur l’édition des génomes végétaux, l’Inra précise sa stratégie d’utilisation de ces nouvelles technologies pour l’acquisition de connaissances et l’amélioration des plantes. Les principes sous-tendant cette stratégie s’inscrivent pleinement dans les valeurs de l’Institut et reflètent sa volonté de contribuer au progrès environnemental, social et économique. Pour élaborer...

Evoluer une symbiose en laboratoire

 
 
Publié le 03/07/2019

quoi de naturel ?

Dans la nature il faut souvent des millions d’années pour que des espèces développent une relation symbiotique aboutie, les amenant à se rendre un service mutuel comme un échange de nutriments. Une équipe de chercheurs du CNRS, de l’Institut Pasteur, de l’INRA et de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier1 se sont penchés sur le cas des rhizobia, des bactéries capables d’établir une symbiose fixatrice d’azote avec les plantes de la famille des légum...

Relation phénotype – génotype

 
 
Publié le 03/07/2019

un seul gène dessine la grande diversité de motifs qui décorent les élytres de la coccinelle arlequin

Qu’est-ce qui différencie, au sein d’une même espèce, les coccinelles noires à points rouges des coccinelles rouges à points noirs ? Chez la coccinelle arlequin, Harmonia axyridis, on sait depuis les années 1950 que les nombreuses formes de couleur observées dans ses populations résultent de variations génétiques situées dans une seule région du génome, mais sans que l’o...

Un porte-greffe transgénique de vigne développé pour lutter contre le virus du court-noué ne présente aucun impact mesurable sur les microorganismes de l’environnement

 
 
Publié le 24/01/2018

l'expression du transgène est également limitée au porte-greffe

En l’absence de méthode curative de lutte contre le court noué de la vigne, des porte-greffes transgéniques (GM) ont été développés. Les données de métagénomique associées à des analyses approfondies de bioinformatique et statistique, montrent que la présence de culture de vigne GM sur un temps long (entre six et neuf ans) n'induit pas de transfert horizontal des séquences des transgènes du porte-greffe vers le...

Evaluer la durabilité et l’efficacité de stratégies de gestion paysagère des variétés pour limiter le risque épidémique

 
 
Publié le 16/01/2018

comment déployer de nouvelles variétés à l’échelle d’un territoire agricole ?

Rotations, mosaïques, mélanges… comment déployer de nouvelles variétés à l’échelle d’un territoire agricole ? Cette question est cruciale pour préserver la durabilité des résistances aux maladies et limiter le recours aux produits phytosanitaires. Suite à un projet d’échange INRA-CSIRO, nous proposons ici le premier package R permettant d’évaluer des stratégies contrastées d’organ...