• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Les preprints constituent une forme recevable de communication scientifique selon les alliances Avisean et Allenvi

Mis à jour le 19/10/2017
Publié le 18/10/2017
Mots-clés : OPENSCIENCE-4

Les deux alliances de recherche pour la santé (Aviesan) et pour l'environnement (AllEnvi) ont validé dans une déclaration commune le principe de l'utilisation des pré-publications (preprints) en biologie.

Preprint. © Inra, Stephen Curry Flickr
Preprint © Inra, Stephen Curry Flickr
Un preprint n'est pas équivalent à une publication, et n'a pas vocation à la remplacer. Il n'a pas forcément été expertisé par les pairs, il n'est pas forcément mis en forme, etc. Pour autant, comme dans d'autres communautés disciplinaires, l'usage de preprints permet, moyennant quelques précautions dont la plupart relèvent des spécifications techniques des serveurs dédiés à leur diffusion, d'imaginer des services innovants associés à l'acte de publication, depuis la validation par les pairs jusqu'à la diffusion en accès libre en passant par l'évaluation des chercheurs. 
C'est donc une étape importante de la réflexion #PublierAutrement en biologie. Par cette déclaration commune, les deux alliances placent la France en pointe dans cette réflexion, en lien avec le collectif international ASAPBio <http://asapbio.org/>.

Voir la déclaration commune sur les sites des deux alliances :

https://www.allenvi.fr/site-allenvi/actualites/2017/preprints-communication-scientifique-recevable

https://aviesan.fr/fr/aviesan/accueil/toute-l-actualite/les-preprints-sont-une-forme-recevable-de-communication-scientifique

Retrouver l'interview d'Olivier Le Gall et d'Odile Hologne sur la démarche d'Open Science de l'INRA : 

http://institut.inra.fr/Recherches-resultats/Strategie/Toutes-les-actualites/OpenScience-Ouvrir-les-donnees-et-publier-autrement.