• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

IN SYLVA France

Publié le 17/05/2019

une nouvelle infrastructure de recherche pour la gestion durable des forêts

Face aux changements globaux et dans un contexte socio-économique où la pression exercée sur les produits à base de bois est de plus en plus forte, il est essentiel d’accompagner l’innovation sylvicole pour s’assurer que les forêts continuent de fournir l’ensemble de leurs services écosystémiques dont la production de bois. L'Infrastructure de Recherche Nationale IN-SYLVA France, portée par l’INRA en étroit partenariat avec l’IRSTEA, le CIRAD, l’ONF, FCBA, le CNPF et l’ONCFS, vient rejoindre les infrastructures de recherche inscrites sur la feuille de route nationale pour contribuer à répondre aux problématiques bioéconomiques et environnementales actuelles. Son originalité est de coupler les leviers sylvicoles, biogéochimiques, génétiques et économiques pour favoriser une vision intégrée de la production forestière et élaborer une gestion adaptative et pérenne des peuplements forestiers. Enfin, elle participe à l’éclairage des politiques publiques et fait le lien entre professionnel et monde académique avec la volonté de développer des outils expérimentaux in-situ, des plateformes d’analyses et de modélisation au service de projets scientifiques et de R&D ambitieux. A l'INRA, de nombreuses unités de recherche et expérimentales sont concernées : Unité  BEF (Centre Grand Est-Nancy), Unités UEFP et BIOGECO (Centre Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux), Unités BioForA et GBFor (Centre Val de Loire), Unité CEFS (Centre Occitanie-Toulouse), Unité PIAF (Centre Auvergne-Rhône-Alpes), Unités URFM, UEFM et UEVT-Villa Thuret (Centre Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Logo IN SYLVA France et organismes parties prenantes. © Inra, Laurent Saint-André, Lucie Savagner (IN SYLVA
Logo IN SYLVA France et organismes parties prenantes © Inra, Laurent Saint-André, Lucie Savagner (IN SYLVA

  • Contexte et enjeux

La forêt française métropolitaine caractérisée par sa diversité géographique et spécifique (126 essences), a vu sa surface forestière doubler depuis le 19ème siècle avec le boisement des landes et des terres libérées par la déprise agricole. À ce jour, elle atteint 17 millions d’hectares, soit 30% du territoire métropolitain et est soumise à des taux de prélèvement hétérogènes selon les essences et les régions. En zone tropicale le constat est différent avec des zones forestières naturelles généralement soumises à de fortes pressions pour la collecte de bois et le défrichement au profit de nouveaux usages et par ailleurs, l’établissement de nouvelles forêts de plantation. Evaluer l’impact des activités humaines sur la résilience des forêts tropicales anthropisées (30% du carbone de la biosphère) et des forêts tempérées est essentiel pour mieux comprendre leurs rôles présents et futurs dans un contexte du changement climatique.

En incluant des réseaux expérimentaux de zones tempérées comme tropicales grâce à un consortium de partenaires élargi, IN-Sylva se donne la capacité d’avoir une approche globale de l’étude de la résilience des forêts. Car, quelles que soient les zones considérées dans le monde, les changements climatiques et d’utilisations des terres nécessitent que nous adaptions nos forêts dans un contexte socio-économique (bioéconomie) et environnemental (climat, sécheresse, attaques parasitaires, dépôts atmosphériques, risques tempête et incendies) en évolution, afin qu’elles continuent de fournir tous leurs services écosystémiques dont la production de bois. Dans ce cadre, le monde forestier et celui de la recherche, acteurs de la transition énergétique et écologique, ont la responsabilité de soutenir le développement d’innovations en matière de gestion sylvicole en développant les outils expérimentaux, d’analyse et de modélisation associés. L'Infrastructure de Recherche Nationale IN-SYLVA France porte cette ambition.

  • Résultats

Portail d’accès aux bases de données : système d’informations SI

  • Perspectives

Inscription dans des projets scientifiques et de R&D de grande envergure. Développement d’une structure pérenne soutenant les investissements scientifiques dans des structures expérimentales de long terme.

  • Valorisation

Inscription au plan interministériel forêt-bois (16/11/18). Financement de la mise en place du système d’information par le Ministère de l'Agriculture. Publication de papier scientifique et de développement

  • Références bibliographiques

https://www6.inra.fr/in-sylva-france/

  • Contact

Laurent Saint-André (laurent.saint-andre@inra.fr), Lucile Savagner (lucile.savagner@inra.fr ), Unité  BEF, Département EFPA, Centre Grand Est-Nancy