• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Inscription de EMERG’IN sur la feuille de route nationale

Mis à jour le 11/06/2019
Publié le 11/06/2019

une infrastructure de recherche distribuée pour la lutte contre les maladies infectieuses

EMERG’IN est une infrastructure de recherche distribuée pour la lutte contre les maladies infectieuses animales émergentes ou zoonotiques par l'exploration in vivo sur une grande variété d’animaux de rente et modèles. L’infrastructure rassemble 4 plateformes expérimentales complémentaires de l’INRA, de l’ANSES et du CIRAD. EMERG’IN permet de doter la France d’un instrument de coordination nationale pour accroître les connaissances et proposer des solutions de contrôle des maladies infectieuses émergentes, vectorisées ou non, représentant un danger pour la santé publique ou pour l’élevage. Elle se doit aussi de répondre à l’urgence en cas d’apparition d’une maladie émergente d’origine animale. Ainsi EMERG’IN développe des partenariats public-privé pour accélérer la mise sur le marché d’outils de contrôle des maladies infectieuses. Depuis le mois de septembre EMERG’IN est inscrite sur la feuille de route nationale depuis septembre 2018. Elle fait partie des 99 infrastructures retenues par le gouvernement. Cette infrastructure est portée par deux chercheurs de l’UMR ISP.

  • Contexte et enjeux

Les infrastructures de recherche distribuées telles que EMERG’IN sont « d’incroyables moteurs de savoir, des attracteurs de talents, des catalyseurs de collaborations, des porteurs d’image et de prestige scientifique » (Frédérique Vidal, Ministre du MESRI), et constituent un pilier de la stratégie nationale de recherche quand elles sont sur la feuille de route nationale. Elles portent également des enjeux majeurs pour les établissements de recherche au regard des services offerts mais aussi de l’ampleur des ressources qui leur sont dédiées.

  • Résultats

EMERG’IN est inscrite sur la feuille de route nationale depuis septembre 2018.  Elle fait partie des 99 infrastructures retenues par le gouvernement.

  • Perspectives

Au niveau européen, l’inscription sur la feuille de route s’accompagne d’une impulsion qui devrait donner à l’Inra une place dans les infrastructures de recherche à la hauteur de ses ambitions représentées par son dispositif de recherche agronomique le plus important d’Europe et parmi les plus gros au monde. Actuellement l’Inra porte ou est impliqué dans 4 projets Esfri (infrastructures créées par coopération inter-nationale) et dans 6 projets d’infrastructures de recherche intégrées (créées par collaboration entre institutions de recherche).

  • Valorisation

De nombreuses collaborations public-privé ainsi qu’académiques au niveau européen sont favorisées par cette reconnaissance nationale de EMERG’IN

  • Références bibliographiques

http://institut.inra.fr/Organisation/Dispositifs-et-infrastructures/Toutes-les-actualites/Feuille-de-route-nationale-des-infrastructures-de-recherche-2018

  • Contact

Fabrice LAURENT (fabrice.laurent@inra.fr) & Frédéric LANTIER (frederic.lantier@inra.fr), UMR ISP (Infectiologie et Santé Publique), Départements SA (Santé Animale) et MICA (Microbiologie de la Chaîne Alimentaire), Centre Val de Loire