• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L’INRA rejoint la Plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale ESA

Publié le 11/06/2019

pour mettre en place un système global de surveillance de la santé animale

La Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale ESA est un dispositif national impliquant les acteurs majeurs du domaine. Elle vise à optimiser l’efficacité et les coûts de la surveillance de dangers sanitaires chez les animaux. Des compétences techniques et scientifiques, la connaissance des filières, des contraintes et des enjeux des parties prenantes y sont mobilisées au sein de groupes thématiques. Dans ce cadre, la Plateforme conçoit des dispositifs de surveillance, accompagne leur mise en œuvre, et étudie les phénomènes sanitaires afin de proposer des mesures de lutte et de prévention. Avec l’appui de l’État, un collectif de sept personnes va être créé au sein de l’UMR EpiA pour la renforcer.

  • Contexte et enjeux

La Plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale a été crée suite aux états généraux du sanitaire qui se sont tenus en 2010. La finalité de cette Plateforme est de mettre en place un système global de surveillance de la santé animale, afin de pouvoir être réactif, de prévenir, de suivre et de lutter contre les maladies présentes sur le territoire national, émergentes, ou qui présentent un risque d’introduction. Ainsi elle doit contribuer à préserver la santé animale, la santé publique et l’économie de l’élevage en France. Ces objectifs sont en phase avec l’orientation de l’INRA « développement de systèmes alimentaires sains et durables ». Les challenges techniques et scientifiques associées à ces problématiques font écho aux fronts de sciences concernant les approches prédictives pour la biologie et l’écologie qui constituent un enjeu fort pour l’Institut. Pour atteindre ses objectifs, la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale peut s’appuyer sur les forces et les compétences des acteurs majeurs impliqués dans le domaine de la surveillance épidémiologique. Les interactions que l’INRA pourra développer à travers ce dispositif sont importantes pour conduire des études robustes à l’échelle des populations et des écosystèmes et assurer le transfert des résultats obtenus. Elles sont en phase avec la politique d’ouverture de l’INRA à ses partenaires académiques, socio-économiques et publics.

  • Résultats

La signature d’une convention cadre sur dix ans renforce la position de l’INRA dans le domaine de la santé animale avec une perspective « une seule santé ». Une équipe de sept agents INRA est en cours de constitution.

  • Perspectives

L’ensemble des agents sera recruté sur des postes permanents d’ici fin 2020. L’établissement de cette équipe facilitera le développement d’interactions entre le domaine de l'épidémiosurveillance opérationnelle en santé animale et le domaine de la recherche.

  • Contact

Xavier Bailly (xavier.bailly@clermont.inra.fr), UMR 0346 EpiA (Epidémiologie des maladies animales et zoonotiques), Département Santé Animale, Centre Auvergne Rhône-Alpes