• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Deux nouveaux projets européens coordonnés par un scientifique du département PHASE

Publié le 25/05/2018

Pour accroître la visibilité et le rayonnement international des recherches et des infrastructures expérimentales

Le projet européen H2020 GenTore, coordonné par N. Friggens (DR1 MoSaR) a pour objectifs d’optimiser l’efficience des bovins laitiers et allaitants et leur résilience après des perturbations telles que maladie, fourrages de moindre qualité, canicule …et de pouvoir prédire la carrière d’un animal selon le système d’élevage dans lequel il est conduit. Il réunit pour 5 ans 21 partenaires de 11 pays européens, dont côté français, outre l’Inra, IdeleAllice et l’entreprise Medria spécialisée dans les solutions pour la surveillance des animaux.

Le projet européen "infrastructures H2020" SmartCow (voir communiqué de Presse INRA), coordonné par R. Baumont, (DR1 UMRH), regroupe 18 infrastructures expérimentales européennes dédiées aux bovins, réparties dans 7 pays et implique, pour la France, les UE Herbipôle et Le Pin ainsi que des fermes de l'Idele. Depuis février 2018 et pour 4 ans, 2500 vaches laitières et 1000 vaches allaitantes sont disponibles pour des protocoles visant à i) améliorer l’efficience d’utilisation des ressources, ii) réduire les émissions de gaz à effet de serre, iii) améliorer le bien-être et la santé des animaux.

Ces 2 projets, comme le projet Feed-a-Gene coordonné par J. Van Milgen (UMR PEGASE) sur les monogastriques, s'inscrivent dans la démarche de développement de l'agriculture numérique et élevage de précision.